• Accueil
  • > Demandeurs d'asile - sans papiers

Archive de la catégorie ‘Demandeurs d’asile – sans papiers’

Etranges etrangers sur France Inter

Samedi 29 août 2009

Découverte un peu tardive de cette émission hebdomadaire le vendredi de 20 à 21 h00 sur France Inter. Pendant une heure, Philippe Debrenne et son équipe donnent la parole à des personnes, jeunes, vieux, hommes, femmes qui sont venus en France par choix ou par nécessité. Etranges etrangers s’interesse à leur parcours, à leurs histoire en donnant à ces personnes la parole et le temps de l’expression. La démarche nous rappelle le documentaire de Calais no comment, ou le journaliste, le caméramen, s’efface devant l’être humain, utilisant juste son savoir faire pour permettre aux auditeurs que nous sommes d’accéder à une parole d’humanité.

Il semblerait que cette émission fasse partie de la grille estivale et ne soit pas programmée pour la rentrée. Quel dommage. Vous pouvez néanmoins profiter (pendant 7 jours) de l’émission de vendredi 28 aout dernier qui donnait la parole à :
 Ali, Ali & Reza.
Trois jeunes afghans, trois histoires, un même drame. Ces trois garçons de la communauté Hazara ont fui, enfants, leur pays avant un périple dangereux à travers l’Iran, la Turquie, la Grèce et l’Italie. Sans nouvelle de leurs familles, ils tentent de se construire une nouvelle vie dans le Nord où l’un d’eux s’est fait tabassé. Bienvenue chez les ch’tis !

Ecouter sur le site de France Inter

Demandeurs d’asile, où sont les droits de l’homme, de la femme, de l’enfant ?

Vendredi 14 août 2009

Commençons tout de même par un rappel de la bonne nouvelle : la famille Popov enfin régularisée voir notre précédent article. Pour le reste, un petite panorama de l’actualité, non pas pour vous saper le moral, bien au contraire, compter sur votre mobilisation solidaire face au rouleau compresseur qui est en marche. (les associations, les collectifs ont besoin de votre soutien)

* A Angers, la question de l’accueil des demandeurs d’asile reste entière et la période estivale (structures qui fonctionnent au ralenti, manque de personne et de bénévoles) n’arrange pas les choses.  « Face visible de l’iceberg » :

* Calais – Paris – Bruxelles : l’autruche pour emblème. Communiqué de presse de France Terre d’Asile 6 aout 2009 

* En France Vacances d’été : enfants enfermés, familles expulsées.
De nombreuses familles ont été placées en rétention administrative ces derniers jours. A Marseille, Metz et Toulouse des enfants sont toujours enfermés. La Cimade demande la remise en liberté de ces familles et rappelle sa ferme opposition à la présence d’enfants dans les centres et locaux de rétention administrative. lire le communiqué de presse de la cimade 4 aout 2009

* En France, Chasse à l’enfant, saison d’été : lire les actu, se mobiliser sur les urgences sur le site resf

* Au Danemark, le Monde du 14 aout relate l’arrestation violente de demandeurs d’asile irakiens réfugiés dans une église.
L
‘arrestation, dans la nuit du 12 au 13 août, de dix-neuf demandeurs d’asile irakiens réfugiés depuis mai 2009 dans l’église Brorson, à Copenhague, divise les Danois : 54 % d’entre eux estiment, selon un sondage de la radio danoise, que l’action de la police, jugée violente par de nombreux témoins, était légitime et normale. Mais 12 000 manifestants ont défilé calmement, jeudi soir, dans la capitale danoise pour condamner l’action des autorités considérée comme « non danoise » par plusieurs responsables politiques de l’opposition de gauche. lire l’article complet du Monde

* Aux Etats Unis : le Maire de New York propose des billets aller simple à tous les sdf qui en font la demande. lire article de Marianne  Ancien sdf, futur demandeur d’asile ?

Journal des bonnes nouvelles : la famille Popov

Dimanche 19 juillet 2009

Message de RESF49 : Vous aviez été nombreux à soutenir la famille Popov: après plusieurs années de galère, et 2 ans de clandestinité à Angers,les Popov viennent d’obtenir le statut de réfugiés! On est tous très heureux pour Yekaterina, Vladimir ,Véronique et Geoffrey! L’acharnement, les luttes et la tenacité exemplaire de cette famille peuvent parfois payer!

Lire Angers ma ville

Calais no border Solidarité Manifestation à Calais le 27 juin 2009

Samedi 27 juin 2009

La vraie violence est celle faite aux migrants.
Migrer n’est pas un crime
Le site de Camp Calais no border : http://calaisnoborder.eu.org/
Voir aussi notre documentation sur la situation à Calais que nous avons réalisé à l’occasion du film Calais : no comment le 19 mai 2009
http://www.dailymotion.com/video/x9o890

Ajout le 28/06/09 :

Nomade n° 3 : le journal du camp no border : télécharger le pdf ici

La voix du Nord : « La manifestation No Border s’est déroulée dans le calme dans une ville de Calais quadrillée par les forces de l’ordre. La manifestation, qui comptait entre 1000 et 2000 participants, s’est poursuivie calmement, aucun blessé ni aucune dégradation n’est à déplorer. « Nous danserons sur vos cendres de rétention », « travailleurs ou immigrés, même patron, même combat », « l’immigration est une richesse pour la France, tout homme mérite le respect », pouvait-on lire sur quelques banderoles. » Reportage photo sur le site de la voix du nord

 Europe 1 : « Nous danserons sur vos cendres de rétention », « travailleurs ou immigrés, même patron, même combat », « l’immigration est une richesse pour la France, tout homme mérite le respect ». Un millier de militants, selon la police, deux mille selon les organisateurs, ont brandi ces slogans lors d’une manifestation samedi à Calais, dans le Pas-de-Calais pour dénoncer le sort des migrants. Les militants qui réclament la liberté de circulation des personnes à travers les frontières ont dénoncé la « répression » contre les immigrés sans papiers. lire la suite de l’article sur le site Europe 1

 Témoignage d’un habitant de Calais : lire ici

20 juin : pique nique partagé Solidarité Journée des réfugiés

Lundi 15 juin 2009

Le 20 juin est la Journée Mondiale des Réfugiés
La Coordination Migrants 49 vous invite à venir exprimer votre solidarité avec les demandeurs d’asile et réfugiés en participant à un  pique nique partagé

Samedi 20 juin de 12h00 à 13h30
au jardin du mail – Angers
Pique nique partagé

(chacun apporte ce qu’il peut)
affiche pour la journée des réfugiés 2009 à  Angers

La coordination Migrants 49 regroupe les associations : APTIRA, Bon Pasteur, Emmaüs, LDH,  Pastorale des migrants, REDA, Restos du Cœur, Secours Catholique, Société St Vincent de Paul, Une famille un toit. Pique nique avec le soutien de la ville d’Angers

Camp no border à Calais : réunion d’information

Samedi 6 juin 2009

Réunion d’information sur le Camp no border à Calais qui se déroulera du 23 au 29 juin 2009

Samedi 6 juin à 17 h00 au [sli/p] 26 1/2 rue Maillé Angers

Du 23 au 29 juin à Calais se tiendra un camp pour la liberté de circulation pour tous et toutes et la fin des frontières et des contrôles migratoires. Le camp No Border de Calais est un projet mené par des militantEs françaisEs et belges, et des groupes de soutien français en coopération avec le réseau No Borders britannique. Il vise à mettre en lumière la situation à Calais et dans le nord de la France, construire des liens avec les communautés de migrantEs, contribuer à développer les liens entre les groupes qui les soutiennent, et enfin défier les autorités sur le terrain pour protester contre la répression croissante contre les migrantEs et les militantEs de la région.Détail des infos  sur le site Calais no border

2 juin Mobilisation contre la réforme de la rétention administrative des étrangers

Dimanche 31 mai 2009

Le 2 juin les associations retenues par le ministère de l’Immigration pour intervenir dans les centres de rétention administrative deviennent des « prestataires », des concurrents dans le cadre de l’appel d’offres.
La mission d’accès aux droits auprès de personnes privées de libertés se transforme en simple mission d’information.
Les droits de l’Homme et les libertés fondamentales ne sont pas à vendre ! Face à une logique de concurrence des associations, nous revendiquons une logique de compétence et une parole citoyenne indépendante. Lire l’appel à la mobilisation sur le site de la Cimade

Pétition : Parce que les droits des étrangers ne peuvent se réduire à un marché, il est urgent de signer la pétition pour le retrait de la réforme ministérielle sur les centres de rétention. Plus de 47000 signataires en 10 jours. Signer la pétition sur le site Place aux Droits

Actu du 30 mai : le tribunal administratif suspend les contrats concernant les centres de rétention. Eric Besson réagit et propose un sursis de 3 mois pour la cimade, avec l’intention de renouveler l’appel d’offre en modifiant la formulation lire Article sur Le Monde en ligne

http://www.dailymotion.com/video/x9f9h0

Accéder au site : cetaitpiredemain.org

Calais, l’exil. A écouter sur Radio G

Mercredi 27 mai 2009

Radio G a diffusé hier le reportage « Calais l’exil » . Il est encore possible de l’écouter ici en lien permanent sur le site l’intempestive.

Présentation du reportage témoignage : « Pour préparer et mobiliser le camp no border , on est allés à Calais, à la rencontre des exilés en attente de passage vers l’Angleterre, et de leurs soutiens : il faisait froid, on croisait des policiers partout, on avait du mal à se faire comprendre en anglais, on trouvait la situation absurde et violente : on n’est restés qu’un weekend, pour les migrants c’était le quotidien_ On parle avec les Afghans et les Érythréens qui ont voyagé plusieurs mois pour arriver à cette porte de l’Angleterre ; on parle de leurs conditions de vie à Calais ; on parle de leur volonté de franchir la Manche ; on parle de la pression policière permanente et de l’arbitraire qui s’exerce contre les migrants ; on parle de la politique de répression et d’humiliation qui ne fait que rendre leur passage plus tardif et plus difficile, tous finissant par y parvenir ; on parle de l’enlisement humanitaire de la situation, laissée aux bons soins du bénévolat et de la charité ; on parle des tentatives des autorités publiques pour décourager et diviser toute solidarité »

J’ai vu quelque chose qui bougeait

Dimanche 24 mai 2009

album enfant  j'ai vu quelque chose qui bougeaitJ’ai vu quelque chose qui bougeait est une invitation à la confiance, à la rencontre de l’autre.
Un trés bel album grand format, coloré, où l’on accompagne un petit enfant au fil des pages.
Au milieu des dessins et coloriages, l’enfant avance. Il n’a pas peur, il a vu quelque chose qui bougeait sur cette planète. Il s’approche confiant, sans crainte, curieux de découvrir….

« Quand je suis enfin arrivé à ses côtés, …
… j’ai vu que c’était mon frêre » 

 

Un message magnifique, qui n’est pas sans nous rappeler le parti pris de Joel Labat et Nathalie Loubeyre pour le tournage du documentaire Calais no comment.  se mettre tout près, à côté et toucher l’humanité.

Auteur Alain Serres, illustrations Silvia Bonanni, Edition Rue du Monde. 2008, pour enfants à partir de 4 ans.

Nouveau rapport de l’Anafé : Inhumanité en zone d’attente Bilan 2008

Mardi 12 mai 2009

L’Association Nationale d’Assistance aux Frontières pour les Etrangers a été créée en 1989 afin de fournir une aide à caractère juridique et humanitaire aux étrangers en difficulté aux frontières françaises.

Environ chaque année, 15 000 personnes sont placées en zone d’attente de Roissy. La durée moyenne de maintien est brève : moins de 3 jours. En 2008, 5100 personnes ont demandé l’asile à la frontière. En 2007, 822 étrangers se sont déclarés mineurs isolés (680 ont été reconnus mineurs isolés après le test de détermination de l’age) : 275 ont été refoulés. http://www.anafe.org/stats.php

Rapport Anafé bilan 2008Communiqué de l’Anafé du 6 mai 2009

Alors que le Parlement débat de la situation aux frontières, l’Anafé fait le point sur ses observations faites au long de l’année 2008 sur la situation des étrangers qui se présentent à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle et sont maintenus dans la zone d’attente pendant une durée maximum de vingt jours. En 2008, l’Anafé a encore recueilli un nombre important de témoignages concordants : trop souvent, les droits ne sont pas notifiés aux personnes maintenues.

Pourtant, tout étranger maintenu en zone d’attente, qu’il soit non-admis, en transit interrompu ou demandeur d’asile, doit se voir reconnaître des droits (avertir ou faire avertir la personne chez laquelle il a indiqué qu’il devait se rendre, son consulat ou le conseil de son choix ; refuser d’être rapatrié avant l’expiration du délai d’un jour franc ; bénéficier de l’assistance d’un interprète et d’un médecin ; communiquer avec un conseil ; quitter à tout moment la zone d’attente pour toute destination située hors de France). Ces droits doivent lui être notifiés par la police aux frontières.
lire la suite du communiqué sur le site de l’Anafé

 

12345...7