• Accueil
  • > Demandeurs d'asile - sans papiers

Archive de la catégorie ‘Demandeurs d’asile – sans papiers’

31 Janvier -France inter : Angers au bout de la route

Samedi 30 janvier 2010

Dimanche 31 janvier 2010 sur France Inter, de 9h00 à 10h00. Interception consacre son émission aux demandeurs d’asile à Angers.

Pour écouter l’émission cliquer ici

samedi 16 janvier : Manifestation Soutien aux demandeurs d’asile et aux inculpés de Vincennes

Vendredi 15 janvier 2010

Manifestation à l’appel du Collectif de Soutien aux Sans Papiers CSSP49 :
En solidarité avec les demandeurs d’asile en lutte,
En solidarité avec les inculpés de Vincennes,

MANIFESTATION SAMEDI 16 JANVIER A 15H DEVANT LA PREFECTURE

Les sans-papiers enfermés à Vincennes se sont révoltés !
Les inculpés ont maintenant besoin de notre soutien !

Le centre de rétention administrative de Vincennes était la plus grande prison pour sans-papiers de France. Le 21 juin 2008, un retenu qui avait réclamé en vain ses médicaments y mourait. Le lendemain 22 juin, les retenus organisèrent une marche silencieuse qui fut fortement réprimée. Au cours de la révolte qui s’ensuivit, la prison est partie en fumée.
Dix personnes sont à ce jour poursuivies et passeront en procès à Paris les 25, 26, et 27 janvier. Ils risquent des années de prison pour d’être attaqué à la logique mortifère de l’enfermement, des expulsions et des frontières.

A Angers, la lutte des demandeurs d’asile continue !

A l’heure où certains tentent de légitimer le débat nauséabond sur l’identité nationale en invoquant de grands principes universels, à Angers, la notion de droit est devenue une abstraction pour des dizaines (centaines ?) de personnes migrantes.
Le droit d’asile ? le droit au logement ? le droit à la santé ? les droits de l’enfant ?
L’Etat les piétine ici comme ailleurs allègrement.

Plus de place au 115, plus de place en CADA, pas d’Aide sociale à l’enfance, Espace accueil « saturé »…
Nous ne sommes pas là pour gérer la pénurie organisée par l’Etat !
L’Etat doit remplir ses obligations !

Plus de 150 demandeurs d’asile (sans compter ceux, peut-être autant, qui sont hébergés par des particuliers) ainsi que des Rroms roumains occupent désormais trois squats. Célibataires ou en famille (y compris des femmes enceintes), ils ne reçoivent aucune prise en charge et vivent depuis plusieurs mois sans aucune ressources, au mépris des engagements constitutionnels de l’Etat, tant en matière de protection de l’enfance que du respect du droit d’asile.

Espace Accueil délivrant des adresses au compte-goutte, la plupart des demandeurs d’asile ne peuvent même pas commencer leurs démarches. Exposés à des contrôles au faciès qui se multiplient ils risquent alors le placement en rétention avec expulsion à la clef.
D’autres se voient refuser leur prise d’empreintes en préfecture, jugées illisibles par une machine qui ne connaît apparemment rien aux effets des travaux manuels sur les doigts…
D’autres encore sont forcés à retourner en Grèce (Dublin II) pour demander l’asile, quand le taux de refus des demandes d’asile y est de… 99,9% !

Solidaires de tous les sans-toits, nous exigeons un logement digne pour tous !
Solidaires de tous ceux qui se battent pour pouvoir mener une vie libre là où ils l’entendent, nous exigeons la liberté de circulation et d’installation pour tous et toutes !

Refusons ensemble samedi ce monde où des millions de vies sont suspendues à des bouts de papiers !

Le CCSP 49.

Ahmad l’Afghan , par Zoé Varier

Samedi 28 novembre 2009

Zoé Varier vient de consacrer 2 vendredi de son émission Nous autres sur France Inter à Ahmad. Deux heures à la façon Zoé Varier, une qualité toujours aussi agréable à écouter.

Un an et demi pour arriver jusqu’à Paris. Ahmad est Afghan, il a 25 ans, il est né dans la banlieue de Kaboul en 1984.

Ahmad est encore jeune et pourtant sa vie, à elle seule, raconte l’histoire de son pays.

Il est né sous le régime du Président Nadjibullah, mis en place par les soviétiques, il était encore un enfant quand la guerre civile a débuté en 1992, en 1996 il a vu l’arrivée des Talibans dans Kaboul, et quand les premières frappes des forces de la coalition ont commencé en 2001, il était encore là, à Kaboul, et il n’était qu’un adolescent.

Ahmad vient d’une famille de lettrés, son père a travaillé toute sa vie au ministère de l’éducation. C’était un homme très respecté. Pendant toutes ces années de guerre c’est lui qui a instruit ses enfants.

Ahmad a donc fait des études, il a un diplôme d’anglais et en 2006 Ahmad est devenu interprète des forces de la coalition, même s’il avait honte de faire ce travail, c’était le seul moyen de subvenir aux besoins de sa famille. Le salaire de misère de son père n’y suffisait plus. C’est à partir de ce moment là que la vie d’Ahmad et de sa famille a basculé. Considéré comme un traitre par le reste de la population, Ahmad a dû cacher ce qu’il faisait. Personne ne devait le savoir, sinon c’était la mort assurée.

Jusqu’au jour où cela s’est su.

Ahmad n’aime pas parler de ça. Il est encore tiraillé, mal à l’aise, et puis c’est à cause de ce travail que sa vie et celle de sa famille a basculé. Parce ce qu’un jour évidement ça s’est su qu’il était interprète pour les forces de la coalition, alors Ahmad a été menacé de mort, son père a été kidnappé, et certainement assassiné, parce qu’il n’est plus jamais réapparu depuis cette nuit de janvier 2008 où l’on est venu le chercher. Ahmad a demandé protection aux forces de la coalition, mais la procédure pour obtenir un visa pour se réfugier aux Etats Unis c’est 8 mois d’attente. Impossible d’attendre aussi longtemps. Alors on lui a proposé un permis pour acheter une arme, mais un pistolet face à un groupe de talibans ça ne sert à rien.

Alors Ahmad est parti, il a décidé de fuir l’Afghanistan, pour venir en Europe, peu importe où exactement mais en Europe. C’était en janvier 2008, quelques jours seulement après la disparition de son père. Ahmad a pris avec lui toutes ces économies, et des amis lui prêté ce qu’il lui manquait pour payer le voyage.

15 000 dollars pour arriver jusqu’à Paris.

15 000 dollars et 17 mois.

Les 2 émissions sont en écoute en archive pendant 120 jours sur le site de France inter

 

Les 20 ans des droits de l’enfant

Mardi 17 novembre 2009

Adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 20 novembre 1989, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) est le traité international le plus ratifié au monde. A l’exception notable des Etats-Unis et de la Somalie, tous les pays ont reconnu alors l’impératif d’apporter des soins et une attention particulière aux enfants en raison de leur vulnérabilité considérant que «l’humanité se doit de donner à l’enfant le meilleur d’elle-même ».  Vingt ans après, où en est-on ? lire la suite

Le site www.droitsenfant.com comprend un grand nombre d’informations pour comprendre et agir pour les droits de l’enfant
A Angers, Graines de citoyens, l’UNICEF et la ville d’Angers organisent de grandes expositions et animations du 18 au 21 novembre au quai

(suite…)

Angers : la solidarité internationale c’est ici, maintenant, tout de suite

Jeudi 12 novembre 2009

13 novembre 2008, il y a un an déjà: « Angers : Quelle issue pour les demandeurs d’asile ?  » titrait Angers7
Image de prévisualisation YouTube

12 novembre 2009 : la question de l’accueil des demandeurs d’asile à Angers et en France toujours plus intense.

Soudan, Somalie, Erythree, Ethiopie, Kosovo, Géorgie … Le nombre de réfugiés sur Angers ne cesse de croitre. Les structures sont saturées depuis longtemps. Evidemment, ce n’est pas en « fermant » la jungle de Calais que l’on va comme par magie faire disparaitre la question de l’accueil des migrants. A Angers, un certain nombre de personnes refusent le prétexte de l’appel d’air. Ce n’est pas parce que cela risque d’attirer sur Angers d’autres personnes, que l’on doit laisser des hommes, des femmes et des enfants  à la rue.

Hier encore, des angevines ne se sont pas posé de question. c’était évident ! et leur repas a fait chaud au coeur au sens propre comme au figuré aux demandeurs d’asile du parvis de la mairie.

A lire aujourd’hui dans ouest france 12/11/2009: des angevines secourent les réfugiés de la mairie

mise à jour blog : ajout actu du 13/11/2009 : 380.000 euros de plus pour les demandeurs d’asile
Complément mis à jour blog : ajout actu du 16/11/2009 : Angers débordée par une vague de migrants
Et si chacun, chacun-e  en France dans sa ville, en temps que simple citoyen, militant, élu, politique, représentant de l’Etat, prenait sa part de responsabilité, le droit d’asile et la dignité humaine seraient certainement mieux respectés partout. Pour l’instant, les demandeurs d’asile affluent à Angers, 2 fois plus qu’ailleurs.

videos début novembre journal d’Angers 7 :

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Info migrants pour le droit des étrangers,un service d’information juridique

Lundi 2 novembre 2009

Info Migrants est un service d’informations juridiques sur le droit des étrangers et ses implications dans la vie quotidienne. Créé en 1999 par l’Association ISM Interprétariat, Info Migrants s’appuie sur la compétence de 3 juristes salariés, spécialisés en droit des étrangers, en droit d’asile et en droit international privé.
Info Migrants fonctionne exclusivement par téléphone et s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels en contact avec des étrangers.
La permanence téléphonique est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 16h, au 01 53 26 52 82.

Info Migrants, c’est :

  • 12.000 appels par an, en moyenne depuis sa création
  • gratuit (seul le coût de la communication est à la charge de l’appelant)
  • le respect de l’anonymat de l’appelant
  • une réponse objective fondée sur le droit et la pratique administrative.

Message d’info-migrants à l’attention de toutes les associations et structures d’accueil : Nous vous remercions de mettre notre documentation à la disposition du public que vous accueillez. Nous vous joignons à cet effet une brochure à imprimer en recto verso à mettre en libre service, ainsi qu’une affiche au format  A4 à afficher dans vos locaux. Nous pouvons également vous faire parvenir ces documents en couleur par courrier, à votre demande. Dans ce cas, merci de nous indiquer par retour de mail le nombre d’affiches et brochures dont vous avez besoin. Nous essaierons de répondre à vos attentes. Par ailleurs, n’hésitez pas à communiquer le numéro de la permanence téléphonique mentionné ci-dessus, au public ainsi qu’à vos équipes d’intervenants sociaux, bénévoles et juristes, pour toutes les questions en droit des étrangers qu’ils peuvent rencontrer sur le terrain. Nous vous informons également qu’à l’occasion de son dixième anniversaire, Info Migrants dispense désormais des formations en droit des étrangers (séjour, nationalité, droit d’asile, droits sociaux, droits des femmes migrantes, etc.).

Merci de me contacter directement pour tout complément d’information sur ce point. Bien cordialement,

Aurélie Lefebvre
Coordinatrice Info Migrants
Info Migrants est un service d’ISM INTERPRÉTARIAT 251, rue du Fbg Saint Martin75010 Paris

NB : ceci est le 499ème article du blog itineraire sud. Quel sera le sujet du 500ème ? faites nous vos suggestions !

Un charter d’immigrés afghans programmé pour mardi 20 octobre d’un part, un maire ump qui organise l’accueil humanitaire des migrants de l’autre

Lundi 19 octobre 2009

Informations sur le monde.fr parues ce soir lundi 19 octobre 2009 :

* Le départ d’un charter franco-britannique d’immigrés afghans serait programmé pour mardi 20 octobre soir après une étape à Lille-Lesquin, a déclaré lundi un responsable de la Cimade. L’information a été confirmée de source policière. Ce vol groupé serait le premier depuis 2005. Au lendemain du démantèlement de la « jungle » de Calais, le 22 septembre dernier, le président Nicolas Sarkozy avait annoncé l’organisation de retours forcés en Afghanistan en coopération avec le Royaume-Uni, conformément à un accord franco-britannique en date du 6 juillet 2009. Lire la suite sur le site lemonde.fr

* 10.000 signatures déjà recueillies depuis jeudi dernier sur la pétition lancée par France Terre d’asile et d’autres associations européennes contre les retours forcés en Afghanistan lire la suite sur lemonde.fr

* et aussi :  Réponse humanitaire d’un maire UMP à la question des migrants (Le monde 16 octobre 2009)

Tandis qu’à Calais les forces de l’ordre ne relâchent pas la pression, démantelant squats et campements, l’association Terre d’errance et le maire UMP de Steenvoorde, à 60 km de là, font fi de cette stratégie gouvernementale.

Depuis jeudi 15 octobre, deux grandes tentes ont été installées sur un terrain mis à la disposition par la mairie pour héberger les quelque vingt-cinq migrants érythréens errant dans la commune. Et ce, jusqu’à fin mars 2010. « C’est un dispositif hivernal. Nous ne souhaitons pas être dans le durable et laisser s’installer des réseaux mafieux », précise d’emblée le maire, Jean-Pierre Bataille. lire lemonde.fr du 16.10.20094

PS : ceci est le 494ème article sur le blog de l’association Itinéraire Sud. Quel sera le sujet du 500ème ? une bonne nouvelle ? une action solidaire ? un plaidoyer ? proposez nous votre article de solidarité internationale ? un coup de coeur ou un coup de gueule … faites nous votre suggestion ici

 

Calais un charter pour Kaboul ? « Eric Besson homme de glace » chronique France Inter

Mardi 13 octobre 2009

Merci Stéphane Guillon : la liberté de parole ne s’use que si l’on ne s’en sert pas ! continuez à l’utiliser !

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/video/humour.php

http://www.dailymotion.com/video/xasjx6

A propos de charter, souvenez vous notre soirée, le 19 mai,  aux 400 coups autour du film Calais no comment. Cédric, jeune lillois, militant à Calais  est venu témoigner de l’action no border. il nous expliquait l’inquiétude des associations : Un expert anglais, spécialiste des charters a été embauché au ministère de l’expulsion, de la discrimination et de la honte française. Les assos craignaient qu’il mette son savoir faire en action. (les anglais savent bien comment faire un charter Londres Kaboul, en dépit des conventions internationales de protection des réfugiés). C’est en cours … combien seront nous à le refuser ?

Calais,destruction de la jungle : communiqué de l’association Salam

Samedi 3 octobre 2009

Calais le 3 octobre 2009, Après la destruction de la jungle des afghansAssociation Salam Solidarité Migrants Calais

suivie d’un petit retour accompagné en exclusivité avec une équipe de TF1, le ministre a aujourd’hui honoré Calais d’une 3ème visite.

La révolution de 1789 n’a rien changé. Monsieur BESSON a sa cour et sa nuée de photographes, de journalistes qui le suivent. Démocratie vous avez dit démocratie ? Un petit tour devant les maisons des éclusiers qui étaient détruites ce matin grâce à l’accord du conseil régional, un petit tour devant la tente qui servait d’abri aux Soudanais et hop le programme est bouclé. Qu’a t il vu ou plutôt que n’a t il pas vu ?

Il n’a pas rencontré les afghans qui sont revenus des centres de rétention de Lyon, Marseille, Nîmes, Toulouse, Rennes, Vincennes, Maisnil Amelot… Il n’a pas non plus parlé avec les mineurs qui sont dans les rues, sous les ponts, disséminés dans Calais.

Hier, il était à Senlis. Des mineurs y sont dans un foyer d’adultes. Ce n’est pas leur place ils devraient être dans des foyers pour jeunes et accueillis dans des familles d’accueil. Combien accepteront de rester en France ?

Tous les soirs, nous essayons d’avoir un hébergement pour plusieurs afghans et africains qui n’en peuvent plus de traîner dans Calais, d’être sans arrêt harcelés par les forces de l’ordre. Nous appelons le 115. Pas de place. Du moins il y a des places mais comme l’a dit une personne du foyer Bethel à Calais : « la sous préfecture nous a donné des instructions pour ne pas accepter des personnes sans papiers. » Une question nous a également fort étonnés venant de l’interlocutrice du 115 : « quel projet à ce monsieur ? » Je ne pense pas que les SDF français pour être pris en charge doivent avoir un projet…

Un jeune afghan qui est revenu après avoir fugué d’un foyer nous a a dit. ‘ » In Afghanistan Papa et Maman sont morts. Quand les policiers m’ont emmené vers un foyer quand la jungle a été détruite, l’un d’entre eux m’a giflé. Pourquoi ? Je n’avais rien fait de mal je te jure ». Que lui répondre ? Comment un gosse de 15 ans peut il envisager de rester en France quand il est maltraité de cette façon. Monsieur BESSON peut continuer son cirque, visiter autant de tentes, de maisons détruites qu’il lui plaira, la réalité le rejoindra bien vite. Les migrants reviendront tous et comme un afghan m’a dit l’autre soir : « tu sais mamy ils ont peut être détruit la jungle, mais ils n’ont pas détruit les afghans… ».

En rendant les migrants encore plus vulnérables il les jette encore plus dans les mains des passeurs. Lui qui affirme vouloir démanteler tous les réseaux mafieux. C’est vrai qu’annoncer avec moultes précisions la destruction des jungles est surement la meilleure façon d’arrêter les passeurs !!!

Madame le Maire de Calais s’est félicitée que le « problème avait été déplacé ». Effectivement, Madame, le « problème » est sous les fenêtres de l’hôtel de ville à quelques pas du beffroi…

Le préfet s’insurge contre un canular de Canal Plus qui mettait en scène de faux migrants. Nous aimerions qu’il puisse aussi s’indigner quand nos amis migrants sont expulsés des jungles, à coups de rangers, de matraques, en les tirant par les pieds en les humiliant, en les « triant » les mineurs d’un côté, les majeurs de l’autre, quand nos amis sont poursuivis, harcelés, gazés, menacés. Hier matin au Tribunal de Coquelles le même préfet a demandé le renvoi vers l’Afghanistan pour 2 prisonniers. Mais l’Afghanistan bien sur est pacifié n’est -il pas vrai ???

L’association Salam à Calais www.associationsalam.org

 » Soutenons Aidons Luttons Agissons pour les Migrants t les Pays en difficulté »

LES OBJECTIFS DE SALAM :
- Apporter une aide humanitaire aux migrants (soins, hygiène, nourriture, vêtements)
- Renseigner et soutenir dans leurs démarches administratives les demandeurs d’asile
- Informer et sensibiliser l’opinion publique sur la situation des migrants sur le Calaisis
- Combattre toutes les formes de racisme et de discrimination
- Mener des actions en faveur des populations de pays en difficultés
- Soutenir juridiquement les membres de l’association

Pour plus d’informations sur la situation à Calais, voir aussi notre page Calais no comment

Calais, Angers, en France et en Europe, l’accueil des migrants ne respecte pas le droit d’asile. voir précédent article

Accueil des demandeurs d’asile. l’Etat hors la loi Manifestation mercredi 9 septembre – 15 h00 – Angers

Mardi 8 septembre 2009

Nous vous transmettons l’appel de soutien aux demandeurs d’asile

Parce que l’Etat est hors la loi concernant les demandeurs d’asile,

Parce qu’à Angers nous ne voulons plus personne à dormir dans la rue,

Parce que de très jeunes enfants vivent dans la précarité

Grand rassemblement

Mercredi 9 septembre 2009

à 15 h00 devant la préfecture

Passez l’info, venez nombreux, faisons du bruit

on vous attend nombreux en soutien !

12345...7