Archive de la catégorie ‘Pétition’

Soutien à Stéphane Hessel

Lundi 8 novembre 2010

Chacun connait désormais la grande figure de Stéphane Hessel, Résistant, déporté à Buchenwald, co-rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, Ambassadeur de France qui, à 93 ans continue d’en appeler à notre capacité d’indignation… et est bien sûr un infatigable défenseur des droits humains et nationaux des Palestiniens.
Il est aujourd’hui  menacé de poursuites pour « incitation à la discrimination » pour avoir soutenu les actions Boycott Désinvestissement Sanctions.
Un appel national de soutien a reçu un très fort écho avec des signatures de premier plan(Laure Adler, Raymond Aubrac, Jean Baubérot, Olivier Besancenot, Pascal Boniface, Rony Brauman, Marie-George Buffet, Eva Joly, Edgar Morin, Pierre Joxe, Jean-Luc Mélanchon, Danielle Mitterrand, Etienne Pinte, Michel Rocard… et bien d’autres).
C’est une initiative de poids à l’heure où Michelle Alliot-Marie a donné instruction aux procureurs de poursuivre  les militants impliqués dans des actions BDS (Boycott Desinvestissement Sanction) et où à Bordeaux une militante vient malheureusement de voir confirmer sa condamnation en appel.

Pour signer cet appel et à le proposer dans votre entourage : www.collectifpaixjustepalestine.org Vous verrez au reste qu’il n’implique pas de la part des signataires d’approuver les actions BDS.

Peuples solidaires : Appel urgent Carrefour ne fait pas respecter les droits de l’homme chez ses fournisseurs chinois

Dimanche 6 juin 2010

logo peuples solidaires« Le positif est de retour » clame le slogan de Carrefour, deuxième groupe mondial du secteur de la grande distribution. Avec un chiffre d’affaires de 96 milliards d’euros, on veut bien croire que les dirigeants et actionnaires « positivent ». Mais qu’en est-il de celles et ceux qui fabriquent les produits ? Une enquête de l’ONG China Labor Watch révèle de nombreuses violations des droits de l’Homme au travail chez des fournisseurs chinois du groupe. Une mobilisation internationale  est donc lancée pour demander à Carrefour d’être plus positif à l’égard… des droits des travailleurs chinois.

lire la suite de l’information, signer la pétition

Campagne Oxfam : pour un coton bio et éthique

Jeudi 3 juin 2010

Image de prévisualisation YouTube

La culture du coton est l’une des plus polluantes du monde. Le marché du textile et de l’habillement est un secteur où les conditions de travail des salariés et l’ impact sur l’environnement ont des conséquences inquiétantes…Lire la suite de l’article Pour un coton bio et éthique sur le site agir pour la planete.

Dossier complet Campagne OXFAM pour des vetements propres

Mardi 1er juin : Assaut contre la flotille pour Gaza : Rassemblement à Angers

Lundi 31 mai 2010

Nous relayons ici l’appel de l’Association France Palestine 49

Le gouvernement israélien de Netanyahou a commis l’irréparable : ses commandos ont donné l’assaut contre la flotille de la liberté pour Gaza, faisant plusieurs morts. Cet acte de guerre est une véritable provocation contre la communauté internationale : il s’est déroulé dans les eaux internationales et visait des bateaux civils transportant plusieurs centaines de personnes, dont des députés européens et français, venus tenter de briser pacifiquement un blocus dont les Nations Unies exigent la levée. Il constitue un véritable crime de guerre.

 Nous avons pris l’initiative d’appeler à un rassemblement à Angers demain soir

mardi 1er juin 2010 à 18 h

devant le centre commercial Fleur d’eau, rue Plantagenêt

 pour dénoncer cette attaque meurtrière de la flotille humanitaire pour Gaza et réclamer l’ouverture immédiate de la bande de Gaza

Merci de faire suivre ce message dans vos réseaux afin que nous soyons nombreux demain. Une pétition sera signée sur place et remise au Préfet.

Bureau AFPS49

qq liens Compléments d’info par Itinéraire Sud :

 

 

 

 

Appel d’Amnesty pour mettre le droit français en conformité avec le Statut de Rome

Vendredi 30 avril 2010

Affiche amnestyDix ans de retard pour la « patrie des droits de l’homme » Dix ans après la ratification du Statut de Rome, la France n’a toujours pas doté ses juges du pouvoir de juger les auteurs de crimes internationaux trouvés sur son territoire. Depuis juin 2000, le Gouvernement français doit faire voter par le Parlement un projet de loi d’adaptation du droit interne au Statut de Rome, indispensable à la mise en œuvre pleine et entière de ce dernier. Tardivement déposé en juillet 2006, voté par le Sénat en juin 2008 dans des termes qui le vident de son contenu – en imposant 4 verrous – le projet n’a jamais été inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.

Quand l’ONU a créé les deux tribunaux pénaux internationaux pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda, la France s’est dotée de lois permettant de poursuivre les responsables des crimes odieux perpétrés dans ces pays, s’ils étaient trouvés en France. Mais depuis la création de la CPI elle n’a toujours pas voté la loi qui instituerait le même mécanisme pour les criminels provenant du reste du monde.

Le Statut de Rome prévoit que 7 ans après son entrée en vigueur, les Etats se réunissent pour tirer un premier bilan des activités de la Cour. Ils doivent notamment débattre de la manière dont les Etats coopèrent avec la justice internationale et remplissent leurs propres obligations vis-à-vis d’elle. La France n’a jamais mis en application la disposition du Statut qui prévoit qu’« il est du devoir de chaque Etat de soumettre à sa juridiction criminelle les responsables de crimes internationaux. »

Nous vous appelons ainsi à vous mobilisez auprès des députés pour qu’enfin le projet de loi soit inscrit à l’ordre du jour.

Pour demander l’inscription à l’ordre du jour et l’amendement du projet de loi, vous pouvez écrire au :
- Premier ministre, Monsieur François Fillon.
- Président de l’Assemblée nationale, Monsieur Bernard Accoyer.
- Président de la Commission de lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République : Monsieur Jean-Luc Warsmann.
- Député de votre circonscription.
Vous pouvez aussi signer la pétition adressée à Nicolas Sarkozy qui lui demande d’adopter le principe de compétence universelle dans le cadre du projet de loi, en retirant donc les 4 verrous. Elle est disponible sur le

Shell s’excuse publiquement

Jeudi 1 avril 2010

Shell s’excuse publiquement pour ses violations des droits humains commises dans le delta du Niger

                       …Ou pas ? !

Lire la suite sur le site d’Amnesty International

Campagne Exigeons la Dignité

logo exigeons la dignité

Action BDS : Boycott Désinvestissement Sanction

Mercredi 17 mars 2010

Nous relayons ici l’appel de l’AFPS49 : Association France Palestine Solidarité 49
pour une Action BDS : Boycott – Désinvestissement – Sanction :
A l’appel des ONG et de la société civile palestinienne, de nombreuses associations dans le monde sont activement impliquées dans cette action.

Cette campagne a déjà remporté quelques succès, par exemple  :

- le refus de fonds de placement, organisations, syndicats…. de travailler avec les entreprises complices d’Israël dans les territoires occupés (Dexia, Alstom, Veolia…)

- la suspension des relations de municipalités belges avec Dexia

- l’arrêt de la Cour d’Appel de Versailles confirmant la compétence du tribunal de Nanterre dans la procédure engagée par l’AFPS contre Veolia Transport, Alstom et Alstom Transport concernant la construction et l’exploitation du tramway colonial de Jerusalem

- A la demande de l’administration douanière du port de Hambourg en conflit avec la firme Brita, associée à la société israélienne Soda Club, la Cour Européenne de Justice a réaffirmé, le 25 février dernier, que les avantages fiscaux découlant, pour les produits israéliens, de l’Accord d’Association Union Européenne – Israël ne s’appliquaient pas aux produits des colonies venant de Cisjordanie

Mais une contre-offensive juridique est en cours dont l’objectif clairement affiché est d’intimider et discréditer ceux qui dénoncent l’impunité d’Isräel . Des plaintes sont déposées contre des militants participant à des actions BDS. Dernièrement, une militante de la Ligue des Droits de l’Homme de Bordeaux, contre qui le grand magasin Carrefour de Mérignac a porté plainte pour « dégradation légère » (apposition d’auto-collants Boycott sur des fruits) a vu sa plainte requalifiée par le parquet en « incitation à la discrimination raciale, nationale et religieuse ».

La position du gouvernement Fillon se crispe et se durcit en ce qui concerne les actions BDS menées par le mouvement de solidarité avec la Palestine.  François Fillon, comme Michèle Alliot-Marie avant lui, dénonce les « scandaleux mouvements de boycott des produits casher ou israéliens ».

Devant la campagne de répression qui s’installe, nous devons réagir fortement, et amplifier la campagne BDS, en ciblant prioritairement les produits des colonies israéliennes. Notre position est clairement expliquée dans la lettre ouverte qu’a adressée Jean-Claude Lefort, Président de l’AFPS, à François Fillon : http://www.france-palestine.org/article14061.html

 Vous pouvez, vous aussi, protester auprès du 1er ministre, en signant, et en relayant dans tous vos réseaux personnels, la pétition qui figure en ligne sur le site de l’AFPS : http://www.france-palestine.org/article 14080.html – cliquez sur « signer ici » et descendre à la fin de l’article

 A Angers, nous avons décidé, comme partout en France et en Europe, de cibler plus particulièrement les produits Soda-Club (gazéificateur d’eau), fabriqués dans la colonie de Mishor Adoumim, en menant des actions d’information et de sensibilisation en direction du public devant des magasins vendant ces produits. Une 1ère action a été menée le 30 janvier en centre ville. Nous vous invitons à nous rejoindre pour une 2ème action BDS

le samedi 20 mars prochain à 15 h
devant le grand magasin Carrefour Grand Maine
(sur le parvis aérien, du côté du Crédit Agricole)

(suite…)

RESF49 : Appel à rassemblement pour Aïna, lundi 15 février 14 h00

Dimanche 14 février 2010

A Angers, Aïna,15 ans , jeune daghestanaise a été expulsée, mardi soir vers la Pologne, à 3 jours des vacances scolaires.

A 15h30, elle remplissait son dossier d’entrée en seconde, à 3h du matin, elle était dans un avion avec sa mère , son frère et sa soeur!
Elle n’a eu que le temps d’appeler ,en larmes, vers 21h, une camarade de sa classe pour lui dire qu’on allait l’expulser.

Jeudi, un rassemblement devant le collège Jean Monnet  à Angers a réuni 100 personnes . Des camarades d’Aïna avaient fait une banderole et ont fait signé une pétition pour demander son retour et dire leur ras-le -bol de ces expulsions. voir l’article Ouest France

Nous ne pouvons accepter une telle violence faite à des enfants en France.Alors, si la Prefecture compte sur les vacances scolaires pour éviter toute mobilisation, montrons-lui qu’il n’en est rien et que nous serons nombreux :

lundi 15 Février 2009 à 14h

devant la prefecture d’Angers !

Egalement : Pétition en ligne créée par les camarades d’Aïna : à signer ici

Merci de faire tourner ce message dans vos réseaux et de nous informer si vous voulez associer votre organisation, syndicat ou parti.
Pour RESF 49,

Appel à mobilisation : Non à un camp d’internement au Mesnil Amelot

Samedi 6 février 2010

Appel de la CIMADE :

Non au camp d'internement du Mesnil Amelot 2 centre de rétention

FUTUR CENTRE DE RETENTION DU MESNIL-AMELOT: NON A L’OUVERTURE D’UN CAMP D’INTERNEMENT DES ETRANGERS !

La construction du nouveau centre de rétention du Mesnil-Amelot (77) est quasiment achevée. L’ouverture est prévue dans quelques semaines. Avec 240 places de rétention, ce centre sera le plus grand de France. Il s’ajoutera au premier centre de rétention du Mesnil-Amelot de 140 places.

L’entrée en fonction de ce véritable camp marque une nouvelle étape de ce que les associations de défense des droits des migrants ont qualifié depuis 2004 d’industrialisation de la rétention. D’exceptionnel, l’enfermement des personnes en situation irrégulière devient peu à peu un mode de gestion des populations migrantes.

Le centre de rétention comptera 240 places dont 40 places réservées aux familles. Il est
organisé en 6 unités de vie de 40 places autour de deux bâtiments administratifs jumeaux eux-mêmes reliés par une passerelle de commandement. Une double enceinte grillagée et barbelée entoure l’ensemble du camp. Des dizaines de caméras, des détecteurs de mouvements s’ajoutent à cet univers carcéral.

Présenté par l’Administration comme constituant deux centres de rétention il n’y a pas de doutes sur le fait que l’ensemble fonctionnera comme un seul centre de rétention en contradiction avec la réglementation. L’article R 553-3 du CESEDA limite à 140 places la capacité maximale d’un centre de rétention. Comme pour le centre de rétention de Vincennes, l’Administration utilise la fiction de deux centres de rétention côte à côte pour contourner cette interdiction.

Dans ce nouveau camp, les effets combinés du nombre de retenus, de la division en  » modules de vie « , des difficultés de circulation des retenus, limiteront considérablement la possibilité pour la société civile de connaître la réalité du fonctionnement d’un tel centre.

Dans ces conditions, la possibilité pour les étrangers d’exercer leurs droits et de bénéficier d’une véritable aide juridique est très limitée. Dans un avenir proche, les audiences du juge des libertés et de la détention (TGI de Meaux) auront lieu dans deux salles intégrées à un ensemble de bureaux de police attenant au camp. Ce juge sera compétent pour statuer sur la situation des retenus des centres du Mesnil-Amelot, c’est-à-dire 380 personnes. La masse de  » dossiers  » à traiter conduira à un traitement très rapide et superficiel de la situation de chacun.
C’est une véritable justice d’exception pour les étrangers qui s’organise.

Un centre de 240 places représente une moyenne de 40 arrivées par jour (c’est par exemple ce qui était le cas à Vincennes avant l’incendie du 22 juin 2008). Cet univers est celui de l’anonymat, de la déshumanisation des personnes. Comme la situation de Vincennes l’a montré le non-droit, les violences, les auto-mutilations et les tentatives de suicide seront, encore plus qu’ailleurs, le résultat quotidien de cet internement.

Les associations signataires dénoncent cette criminalisation des migrants et s’opposent à l’ouverture de ce camp. Elles appellent les citoyens, les élus à se mobiliser contre l’internement administratif des étrangers.

Plus d’infos et  signer la pétition c’est ici

Urgence pour les libertés. Campagne de la Ligue des Droits de l’Homme

Jeudi 17 décembre 2009

urgence libertés campagne de la ldhDepuis cet automne, une campagne nationale « urgence pour les libertés »est lancée par  la Ligue des droits de l’homme. Voici quelques détails transmis par la LDH49, section du Maine et Loire pour La Ligue des Droits de l’Homme.

Coordonnées LDH49 : 22 rue du Maine49100 ANGERSTel:02-41-27-32-64 Email : angers(a)ldh-france.org

Où sont passées les libertés ?

Le tout pénal, le détournement de la police au mépris de nos libertés, c’est la société de l’enfermement et de l’arbitraire. Avec la  surveillance généralisée, c’est la société du chacun pour soi, du fichage et du soupçon,du tous contre tous. Que deviennent les droits ?Au nom de la marchandisation et de la concurrence généralisée, les droits sociaux reculent, les services publics sont remis en cause. Alors que laFrance est plus riche qu’il y a vingt ans, chômage, exclusions, inégalités et discriminations ravagent le corps social. Rien de tout cela n’est fatal !
Rien ne nous condamne à subir ! En France comme en Europe, des forces associatives, sociales et politiques partagent la conviction qu’il n’est desociété que solidaire. Il est temps d’en débattre ensemble, au delà de nos divergences et de nos différences.
La Ligue des droits de l’Homme invite les citoyennes et les citoyens, leurs associations, organisations syndicales et politiques, à en débattre largement. A penser ensemble un autre chemin vers un avenir plus humain, plus juste et plus solidaire.

Venez en débattre avec nous !  Rejoignez-nous ! Adhérez !

En savoir plus : www.ldh-france.org/urgence-libertes/Ensemble construisons un monde plus juste, plus solidaire et plus respectueux des droits !

123