Archive de la catégorie ‘Palestine’

Pétition : Territoire palestiniens. Non à l’enfermement

Samedi 31 octobre 2009

L’AFPS et les Associations de la Plateforme des ONG pour la Palestine lancent une Campagne contre l’enfermement des Territoires palestiniens qui culminera le samedi 28 novembre par une action forte en centre-ville (avec notamment une pyramide de produits interdits d’entrée à Gaza et sans doute une mise en scène autour du Mur).

Pour appuyer l’intervention auprès des élus, nous lançons dans nos différents réseaux une pétition que nous vous invitons dès maintenant à faire signer autour de vous.

Territoires palestiniens :
Colonisation, Mur, blocus de la bande de Gaza…
Non à l’enfermement !
Il y a 5 ans la Cour Internationale de Justice de La Haye déclarait illégal le Mur construit en Cisjordanie, nouvel outil de dépossession et d’annexion. Sa construction s’est poursuivie depuis, en même temps que l’expansion des colonies en violation de la 4ème Convention de Genève.

38% de la Cisjordanie est aujourd’hui inaccessible aux Palestiniens.

A Jérusalem-Est, une politique d’éviction des Palestiniens est mise en œuvre pour changer la composition « ethnique » de la ville.

Le blocus de Gaza se poursuit après l’attaque de l’hiver dernier qui visait selon le rapport Goldstone à « punir, humilier et terroriser » les habitants de Gaza. Il est le symbole exacerbé de cette politique d’exclusion et d’enfermement.

Nous demandons à nos élus d’intervenir auprès du gouvernement français, à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, pour qu’il agisse fermement afin d’obtenir sans délai :

  • La réouverture complète de la bande de Gaza, afin notamment d’en permettre la reconstruction ;
  • La mise en place d’un dialogue avec les représentants du Hamas ; La mise en œuvre, par le Conseil de sécurité des Nations Unies, des recommandations du rapport de la mission du Conseil des Droits de l’Homme menée par le juge Goldstone.

Vous pouvez télécharger la pétitionci dessous , la faire signer autour de vous

Pétition : Territoire palestiniens. Non à l'enfermement dans Associations doc Afps Pétition non à l’enfermement

et la renvoyer à l’AFPS 49.     AFPS 22 rue du Maine 49100 Angers.
Courriel : afps_49@yahoo.fr
NB : ceci est le 498ème article du blog itineraire sud. Quel sera le sujet du 500ème ? faites nous vos suggestions !


Anarchists against the wall, rencontre avec des membres du collectif, dimanche 18 octobre 2009

Vendredi 16 octobre 2009

Le collectif Anarchists Against the Wall (en français, « Anarchistes contre le Mur »), est une organisation israélienne créée en 2003. Ce groupe non-violent milite contre la construction du mur séparant les territoires palestiniens de l’État d’Israël dans toute la Cisjordanie. Quelques membres du collectif viendront  parler de leurs actions et de la répression orchestrée par l’état israélien à leur égard. http://www.awalls.org/

Rencontre DIMANCHE 18 OCTOBRE à 18h00 à l’Etincelle , 26 rue maillé à Angers. http://letincelle.over-blog.org/

Projection suivi d’un débat. Entrée Prix libre, soutien au collectif.
[gv data= »http://www.youtube.com/?v=object width= »425″ height= »344″>

 

Présentation issue du site awalls :

Anarchistes contre le mur (AATW) est un collectif d’activistes luttant contre toutes formes de ségrégation, d’apartheid, d’incarcération sociale et politique dénaturant  spécialement les valeurs démocratiques respectant le droits des minorités et d’autodétermination des peuples.
Le collectif Anarchiste contre le mur est particulièrement engagé depuis quatre ans dans la lutte contre la construction du mur et de la barrière de séparation que le gouvernement israélien a débuté depuis 2003. C’est afin de dénoncer le mensonge du plan sécuritaire israélien que le collectif a rejoint sur le terrain la lutte menée par les divers comités locaux des villages affectés par l’existence du mur.

La lutte contre la construction et l’existence du mur s’étend à un nombre de villages palestiniens directement et indirectement concernés de plus en plus important, malgré les représailles, la répression et la violence perpétuées par l’armée israélienne contre la population palestinienne.

(suite…)

Israël, carton rouge à la colonisation. Manifestation de l’AFPS 49 pendant le tournoi de basket

Lundi 28 septembre 2009

contre la colonisation israelienne en palestine manifestation afps49

Samedi dernier (26/09/09) l’équipe de basket du Maccabi Tel Aviv participait au tournoi Pro Star au Gymnase Jean Bouin. Pendant ce temps devant l’entrée, les militants de l’Association France Palestine Solidarité, AFPS 49  arboraient des banderoles :

« Liberté de circulation pour les sportifs palestiniens »,
« Israël, carton rouge à la colonisation »,
« Palestine, qui sifflera la fin de l’occupation? »

De petits cartons étaient distribués, reprenant au recto ces slogans et au verso la carte Israel/Palestine.

Beaucoup d’associations font le même constat : Organiser des conférences, c’est toujours très enrichissant pour ceux qui y participent mais le public est pour majorité constitué de personnes déjà convaincues.  La démarche de l’Afps en venant à l’entrée du match est intéressante car elle cherche à informer, ouvrir une discussion auprès d’un public pour la plupart non averti. Les réactions ont été variées, du « on ne mélange pas le sport et la politique » au « dit papa, c’est vrai qu’ils peuvent pas jouer ? » en passant par le « c’est bien triste mais que peut on faire »
Les cartes montrant l’évolution de l’occupation du territoire ont stupéfait un grand nombre de personnes, qui peut on espérer, auront un nouveau regard sur l’actualité du proche orient.

carte israel palestine

Et la colonisation se poursuit à la vitesse V, en attendant d’être obligé d’accepter un gel des colonies, Israel accélère les implantations

Voir la dépeche de l’AFP du 7 septembre 2009 articles, photos, carte Faisant fi des pressions, Israel autorise l’extension des colonies

Nouvelles de Palestine

Jeudi 24 septembre 2009

logo AFPSOublier Gaza ?

L’AFPS49, Association France Palestine Solidarité du Maine et Loire a mis en ligne son bulletin Nouvelles de Palestine Septembre 2009.  Vous pouvez le lire en lire sur le site national de l’AFPS

Au sommaire : 

  • « PAIX ÉCONOMIQUE » : REFUS D’UNE SOLUTION POLITIQUE
  • LA NOUVELLE DONNE OBAMALA RÉALITÉ SUR LE TERRAIN
  • UNE IMPUNITÉ QUI SE LÉZARDE
  • NOS RESPONSABILITES

Mardi 22 septembre 2009 : Crimes de guerre à Gaza ; la pétition internationale remise aux Nations unies

Forte de plus de 40 000 signatures (dont des signatures papiers) émanant de 110 pays, la pétition internationale adressée à l’Assemblée Générale des Nations unies, pour mettre en place un tribunal pénal international ad hoc afin de juger les crimes de guerre israéliens, notamment à Gaza, a été envoyée au Président de l’Assemblée générale des Nations unies à l’occasion de la session de septembre 200.

Leçon de Palestine par Elia Suleiman

Lundi 17 août 2009

le temps qu'il reste film d'Elia SuleimanA l’occasion de la sortie de son film « Le temps qu’il reste », Elia Suleiman, auteur-réalisateur était l’invité d’ Escales estivales sur France Inter mercredi 12 aout.

Vous pouvez écouter l’émission jusque mercredi 19 ici

Une interview qui donne envie de foncer voir le film aux 400 coups !

Face à un journaliste qui lisait consciencieusement ses fiches, Elia Suleiman remettait les choses au point avec un humour décapant.

Par exemple, 1ere question du journaliste : « Vous évoquez ces palestiniens qui vivent en Israël, qui en ont obtenu d’ailleurs la nationalité et que l’on nomme les arabes israëliens. On en compte 1,3 millions. Sont ils plus préservés que les palestiniens en territoire occupé ou que les réfugiés expatriés dans les pays avoisinants dont vous parlez aussi dans le film par petites touches »

Réponse d’Elia Suleiman: « excusez moi, je dois remettre mes lunettes pour répondre à votre question. Je ne m’attendais pas à ce que cela démarre si fort.
Le film traite avant tout de ces palestiniens qui se sont vus attribuer le nom d’arabes israelien parce qu’ils sont restés là après 48 et on va jusqu’à les appeler des présents absents, puisque l’état israelien ne les a pas reconnu et donc qu’ils sont dans une espèce de no-man’s land symbolique. et en fait pour moi, il s’agit d’aller au coeur de ce que l’on pourrait nommer le big bang de la question palestinienne et de l’identité palestinienne et qui a fait que ce peuple tout entier s’est retrouvé réfugié. que ce soit sur sa terre ou dans les pays environnants ».

Dernière question du journaliste : (qui continue à lire ses fiches et n’a toujours pas compris ! on vient d’entendre un extrait du film où des enfants chantent pour fêter Israël) « Pensez vous que si on éduque aujourd’hui tous les enfans israeliens et palestiniens a célébrer toutes les fêtes, y compris celle du voisin, parce qu’il y a la figure du voisin qui apparait souvent dans votre film. On peut espérer la paix un jour dans cette région du monde. Est ce que cela commence par là. »

Réponse d’Elia Suleiman : « C’est une question assez perverse » (pourquoi perverse demande le journaliste) parce que vous ne pouvez célébrer quoi que ce soit avant d’avoir installer un minimum de justice et c’est bien ce que montre cette scène. Ces enfants sont censés rendre hommage à l’indépendance d’Israël qui leur est pourtant imposée »

NB : Elia Suleiman ne prêtant aucunement donner une leçon d’histoire ou de géo politique. Simplement si les personnes qui ont vu le film ont envie ensuite de mieux s’informer et mieux comprendre, tant mieux. Le mot leçon utilisé pour ce titre est plutôt un clin d’oeil à destination du journaliste qui a certainement beaucoup à apprendre ou à comprendre sur le dossier.

Rapport Oxfam : démanteler le mur et respecter les droits des Palestiniens

Samedi 11 juillet 2009

Rapport OXFAM pour le démantelement du mur en Palestine Après cinq ans d’illégalité, l’heure est venue de démanteler le Mur et de respecter les droits des Palestiniens.

Dans un avis consultatif rendu le 9 juillet 2004, la Cour internationale de justice déclarait illégale l’édification par Israël du Mur dans le Territoire palestinien occupé et appelait à son démantèlement immédiat. Cinq ans plus tard, cet avis reste lettre morte : Israël poursuit la construction du Mur et la communauté internationale reste impassible. Une situation qu’Oxfam International tient à rappeler dans un recueil de témoignages paru le 8 juillet 2009 .

lire la suite du communiqué de presse et télécharger le rapport sur le site Oxfam France

Michel Warschawski : Israeliens – Palestiniens, l’histoire en partage

Mercredi 10 juin 2009

Michel Warschawski Destins croisés israeliens palestiniensL’Association France Palestine Solidarité 49 vous invite à une conférence ce soir avec Michel Warschawski, militant pacifiste israelien, président du Centre d’information alternative, à l’occasion de la sortie de son livre Destins croisés : Israeliens – palestiniens l’histoire en partage.

Conférence avec Michel Warschawski

mercredi 10 juin 2009 à 20h15
Salle Daviers (5 rue Daviers) Angers
Entrée libre.

voir la biographie de Michel Warschawski sur wikipédia

Description du livre Destins croisés sur le site de l’éditeur Riveneuve éditions : 

Ce livre est une histoire du conflit israélo-arabe, mais pas une parmi tant d’autres. Il ne s’agit pas d’un manuel d’histoire au sens propre du terme, mais bien de l’histoire sur plus d’un siècle d’une région déchirée, racontée à des non-initiés à travers la vie de deux familles sur quatre générations. Fruits de l’imagination de l’auteur, ces récits familiaux se révèlent très représentatifs de l’histoire des Israéliens et des Palestiniens.

 Pour raconter cette histoire, Michel Warschawski a choisi de suivre deux familles, une juive et une arabe, qui représentent, dans la diversité des opinions qui les traversent toutes les deux, la mémoire des communautés arabe-palestinienne et juive-israélienne.

 Ceci a été rendu possible grâce à la place très spéciale qu’occupe l’auteur depuis près de quarante ans, à la frontière entre les deux communautés, ce qui lui permet une connaissance intime des deux camps. Un récit, ou plutôt des récits souvent tragiques pour une histoire partagée entre Israéliens et Palestiniens sur laquelle personne n’est d’accord mais qu’il faudra bien aplanir un jour pour envisager une paix durable entre les deux peuples.

Michel Warschawski est, depuis 1968, un militant anti-colonialiste juif-israélien et président du Centre d’Information Alternative à Jérusalem.

Ecrivons à Salah pour son anniversaire

Samedi 25 avril 2009

comite soutien salah hamouri
Salah Hamouri aura 24 ans le 25 avril 2009, dont 4 passées dans les geôles israéliennes.
Vous pouvez écrire à Salah pour son anniversaire dans sa prison israélienne , afin de lui témoigner votre solidarité et l’assurer que des citoyen-ne-s de son pays, la France, entendent obtenir justice pour lui et le faire libérer.
voir le site du comité de soutien à Salah : http://salah-hamouri.fr/

Lire aussi nos prédécents articles à son sujet :
Campagne France Palestine pour la liberté de Salah Hamouri

Si Ingrid Bethancourt pourquoi pas Salah ?

Gaza : l’eau arme de guerre

Jeudi 26 mars 2009

Sur le site d’Arte consacré à l’eau, (voir article précédent), une vidéo édifiante réalisée à GAZA, en compagnie de membres de l’association OXFAM Agir ici.

voir la vidéo Arte Forum de l’eau

Pétition pour un jugement des crimes de guerre israéliens

Mercredi 4 mars 2009

L’Association France Palestine Solidarité 49 vous invite à signer et faire signer la pétition internationale adressée à l’Assemblée Générale de l’ONU pour la mise en place d’un Tribunal pénal international afin de juger les crimes de guerre israéliens. Pour ce faire, cliquez sur le lien ci-dessous et suivez les indications.

http://www.france-palestine.org/article11097.html

12345