Archive de la catégorie ‘Lecture’

L’autre monde de Zoé : la mondialisation expliquée aux enfants de 8 à 13 ans

Mardi 12 mai 2009

l'autre monde de zoéDocument pédagogique expliquant la mondialisation aux enfants de 8 à 13 ans (CM1, CM2 et 1er cycle des collèges), L’Autre Monde de Zoé a été réalisé conjointement par les associations Starting Block, CCFD et RITIMO avec le soutien d’EDUCASOL, plate-forme française d’éducation au développement et à la solidarité internationale.

Il a été diffusé en septembre 2008 en réaction à un document intitulé Le Monde de Zoé, réalisé conjointement par les Ministères de l’Education nationale et de l’Economie et des Finances, en partenariat avec Sciences po. Paris et présentant la Mondialisation aux enfants dans une vision idyllique et un propos volontairement tourné vers une lecture néo-libérale des échanges mondiaux.

Depuis cette date, un travail a été fait en vue de produire des fiches pédagogiques destinées à permettre l’organisation de séances en milieu scolaire sur les thèmes abordés dans le document L’Autre Monde de Zoé.

Vous pourrez trouver l’ensemble de ces documents, ainsi qu’une version en anglais et une autre en espagnol de l’Autre Monde de Zoé, sur le lien qui suit : http://www.ritimo.org/Jeunesse/autre_monde_zoe.html

Des fiches pédagogiques ont été réalisées pour les enseignants afin que des séances puissent être menées en classe sur les thèmes en lien avec la brochure.

  • Cycle 3 sur le thème des injustices dans le Monde
  • 6ème / 5ème sur le thème de la colonisation
  • 6ème / 5ème sur le thème de la répartition des richesses
  • 6ème / 5ème sur le thème de la santé
  • 6ème / 5ème sur le thème du travail des enfants

Samedi 25 avril : l’afrique en jeu

Jeudi 23 avril 2009

Animations afrique bibliothèque annie fratellini

Samedi 25 avril à 15h30 : une animation jeu inaugurera un mois sous le thème de l’Afrique à la bibliothèque Annie Fratellini (Grand Pigeon) Cette animation est organisée par l’équipe de la bibliothèque, en partenariat avec la ludothèque. Venez jouer en famille.

Une belle occasion aussi pour découvrir les cultures africaines par le livre. L’équipe du bibliobus sera présente également avec une malle : « A la découverte de l’afrique de l’ouest »

Du 25 avril au 26 mai 2009  : Vous pourrez y découvrir une exposition : « Angers-Bamako : chantiers de jeunes » Photographies réalisées par l’Office de Coopération Internationale d’Angers.
“34 illustrateurs africains pour la jeunesse” : une exposition d’affiches et de livres réalisée par La Joie par les livres.

 

Un regard croisé franco-polonais sur l’altermondialisme

Mardi 14 avril 2009

Un regard croisé franco-polonais sur l'altermondialisme dans Lecture pour adultes pdf Forum social de belem regard franco polonais

Nous remercions les 2 auteurs pour leur accord de diffusion de ce document original. N’hésitez pas à faire des liens vers ce document et si vous en citez une partie, n’oubliez jamais d’en préciser les auteurs.

Introduction : Le texte présenté dans ce document est le fruit de la cogitation de deux acteurs de relations franco-polonaises :

  • Monika LINKOWSKA est étudiante à l’Université de Poznan (5ème année de géographie), et réalisera son stage (dans le cadre du programme ERASMUS) sur le lycée de Montreuil-Bellay, en Val de Loire,
  • Christophe PINARD, proviseur de ce même lycée de Montreuil-Bellay, anime le réseau des établissements scolaires agricoles français avec la Pologne.

Ensemble, ils ont souhaité faire part de leurs impressions, souvent très personnelles, au retour d’un grand événement international : le forum social mondial 2009, organisé à Belem (Brésil).

Après avoir présenté l’histoire et le contexte qui ont permis d’aboutir à cette participation commune, ils livreront leur regard croisé franco-polonais sur l’altermondialisme tel qu’ils l’ont vécu, et feront part de projets pour « l’après-Belem »…

7 Avril 1994 : Complicité de la France dans le génocide Tutsi au Rwanda

Lundi 6 avril 2009

Livre France Rwanda la complicité de la france dans le genocideLe 7 avril 2009 est la commémoration du 15ème anniversaire du début du génocide des Tutsi du Rwanda, qui a fait entre 800 000 et 1 million de victimes, massacrées sous le prétexte d’être tutsi ou pour s’être opposées à cette extermination. Du fait de leur soutien aux génocidaires avant, pendant, et après le génocide, les autorités françaises s’en sont rendues complices. Quinze ans après, l’association Survie réitère ses revendications en terme de vérité, de justice, et demande l’instauration d’un véritable contrôle de la politique de la France en Afrique.
lire le communiqué de presse : France-Rwanda Complicité de la France dans le génocide des Tutsi 15 ans d’impunité

A cette occasion, Survie édite un nouveau livre aux éditions l’Harmattan :
15 ans après. 15 questions pour comprendre.
« La complicité de la France dans le génocide desTutsi au Rwanda »

Pour Itinéraire Sud, ce livre fait partie des projets d’acquisition, confirmez nous votre intéret à retrouver ce document dans les rayons du bibliobus, faites nous part de votre avis sur ce message. Merci

Vacances, j’oublie tout ?

Mercredi 1 avril 2009

vacances j'oublie toutVous êtes bientot en vacances de Pâques, vous préparez vos vacances d’été ?
Partir en vacances sans cesser d’être citoyen, c’est possible. Edité par RITIMO, ce petit guide fait la synthèse des problèmes engendrés par un tourisme mal contrôlé et propose des alternatives pour voyager sans oublier sa conscience.
Disponible au bibliobus d’Itinéraire Sud

Faut-il croire au développement durable ?

Lundi 30 mars 2009

A Angers, dans le cadre de la semaine du développement durable, une conférence-débat :

Mercredi 1 avril à  18h00
à INHP – AGROCAMPUS OUEST (Amphi Edgar Pisani )
2 rue A. Le Nôtre – Angers (Entrée libre)

Conférence de Gilles ROTILLON – Professeur à l’Université Paris X Nanterre, suivie d’une table ronde avec la participation de :

  • Gérard NUSSMANN (élu de l’Agglomération Angers Loire Métropole, Adjoint au Maire de Beaucouzé)
  • Mickaël POIROUX (Représentant ATTAC 49)
  • Edith EMERAU (Directrice de l’association ALISEE)

Gilles Rotillon est l’auteur de « Faut il croire au développement durable » Editionlivre de gilles rotillon developpement durable l’Harmattan, nov 2008.

Résumé :  Si le développement durable envahit les discours, les dégradations environnementales et les inégalités s’accentuent. Ce livre montre que les solutions qu’on nous propose sont insuffisantes, que le changement de nos modes de production et de consommation ne sera ni facile, ni gratuit. Et comme il ne peut se faire sous la contrainte, il réclame l’adhésion de la population. Les Etats des pays développés ne seraient-ils pas les plus aptes à mettre en oeuvre les politiques indispensables au déclenchement réel d’un processus ?

 

Album : Enfants d’ici, parents d’ailleurs

Mercredi 18 mars 2009

album enfants d'ici parents d'ailleursUn magnifique album contre le racisme pour rappeler que nous sommes tous nés quelque part et que notre richesse et de vivre ensemble aujourd’hui. Cet album fonctionne par double page. La présentation très intelligente mêle récits d’enfants, témoignages, illustrations, photos, repères historiques, géographiques et culturels de 1850 à nos jours et permet une lecture des informations à différents niveaux. A partager en famille, en classe, au bibliobus! pour inviter au dialogue, mieux connaitre et comprendre cette aventure collective méconnue. Ici aujourd’hui, la-bas hier. Notre histoire à tous et toutes.

Présentation 4ème de couverture : Plus d’un Français sur trois compte dans son arbre généalogique un ancêtre d’origine étrangère. Et la majorité des citadins ont des racines paysannes. Juifs, Russes, Arméniens, Polonais, Italiens, Espagnols, Portugais, Algériens, Marocains, Tunisiens, Turcs, Yougoslaves, Maliens, Chinois… mais aussi Bretons, Auvergnats, Savoyards : ils ont quitté leur pays pour fuir une guerre, une dictature, un génocide ou la misère dans l’espoir d’une vie meilleure. Dans les usines ou dans les mines, sur les champs de bataille, dans les campagnes et dans les villes, ils ont contribué à l’expansion économique, aux combats pour la démocratie, à l’enrichissement de notre culture. Leur histoire est notre histoire.

Auteur : Carole Saturno, Editions Gallimard Jeunesse, Novembre 2005, 144 pages, format 24 x 29 cm, dés 9-10 ans.  ISBN : 2070571750

Voyage au Sénégal

Mardi 3 mars 2009

voyage au senegal album edition seuilAu bibliobus, on aime ce grand album trés coloré, qui emmène les enfants en voyage, mais permet également à des adultes d’ouvrir une fenêtre sur leurs souvenirs du pays.  

Présentation de l’éditeur
Illustrations en couleurs. A partir de 3 ans. Bienvenue au Sénégal, pays du taxi brousse, de la pêche, des boubous colorés, des marchés, des épices, du rythme. Bienvenue au pays de la bonne humeur et de l’hospitalité. Corinne part à la découverte du sénégal où elle rencontre Marie, qui devient vite une amie. Ensemble, elles visitent le pays : la ville et ses mille couleurs, la campagne et ses taxis brousse, les marchés avec leurs vendeurs de gris-gris et de potions mystérieuses. Marie raconte aussi les métiers : le tailleur, « magicien du boubou », le coiffeur , magicien des nattes. Un album gai et coloré à l’image du Sénégal. Conçu comme un carnet de voyage, il est en même temps très documenté.

Les actes de l’Université d’été 2008 de la solidarité internationale sont disponibles

Mardi 3 mars 2009

crid visuel site
La dernière Université d’été de la solidarité internationale s’est déroulée à Nantes en juillet 2008. Les actes de l’université, élaborés à partir des comptes-rendus des différents ateliers et modules, sont disponibles en téléchargement sont  sur le site du crid : http://www.crid.asso.fr/IMG/pdf/ActesUniversiteEte2008.pdf

Un document de synthèse de 192 pages, regroupant les 9 modules et 30 ateliers des rencontres.

(suite…)

60 questions 60 réponses sur la dette, le fmi et la banque mondiale

Mardi 17 février 2009

livre cadtm 60 questions 60 reponses dette fmi banque mondialmeNouveauté disponible au bibliobus : une co-édition CADTM et Syllepse.

Le CADTM est le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde.  www.cadtm.org

Six ans après la parution du livre «  50 questions 50 réponses sur la dette, le FMI et la Banque mondiale » qui a été traduit en sept langues (anglais, arabe, coréen, espagnol, italien, japonais, portugais), Damien Millet et Eric Toussaint sortent cette version actualisée et complétée qui décrypte le discours officiel sur la dette et envisage les scénarios possibles pour sortir de l’impasse. Ils exposent les différents arguments moraux, politiques, économiques, juridiques, écologiques sur lesquels repose la revendication d’une annulation de la dette publique.
Depuis la crise de la dette qui a éclaté en 1982, malgré leurs innombrables richesses naturelles et humaines, les pays du tiers-monde sont saignés à blanc. Le remboursement d’une dette devenue colossale prive leurs populations de la satisfaction des besoins les plus élémentaires. La dette est devenue un mécanisme très subtil de domination et le moyen d’une nouvelle colonisation. La dernière initiative d’allégement de la dette, lancée en fanfare par le G8 en 2005, ne change pas la donne. Une approche radicalement différente doit être envisagée : l’annulation pure et simple de cette dette, illégitime et largement odieuse.

Ce livre répond à différentes objections. Une fois libérés de leur dette extérieure, les pays ne risquent-ils pas de retomber dans le piège d’un endettement insoutenable ? Les régimes dictatoriaux et corrompus ne vont-ils pas profiter d’une annulation de la dette ? Les contribuables des pays du Nord ne vont-ils pas faire les frais d’une annulation ? Chine, Amérique latine, fonds souverains, fonds vautours, quel rôle pour ces nouveaux acteurs de premier plan ? Le remplacement de la dette publique externe par la dette publique interne constitue-t-il une solution ? Quels liens entre la dette et la crise alimentaire mondiale qui a commencé en 2007-2008 ? Les auteurs montrent que l’annulation de la dette, condition nécessaire mais non suffisante, doit être accompagnée d’autres mesures. Ils posent aussi la question : qui doit à qui ? Ils soutiennent la demande de réparations.

Illustré de graphiques et de tableaux, cet ouvrage montre clairement la responsabilité des promoteurs du néolibéralisme, des institutions financières internationales, des pays industrialisés mais aussi la complicité des dirigeants du Sud.

Chaque chapitre traite d’un thème complet, découpé en questions précises. Les réponses, claires sans être simplistes, sont agrémentées de graphiques et tableaux qui facilitent la compréhension. L’ouvrage constitue donc un instrument pédagogique de grande qualité à la portée de tous et toutes. N’hésitez pas à en user et abuser !

12345...8