• Accueil
  • > Ecologie Développement Durable

Archive de la catégorie ‘Ecologie Développement Durable’

Le guide Altern’actif d’Angers est paru : bonnes adresses et bonnes pratiques

Mardi 23 juin 2009

le guide altern'actif d'Angers les nouvelles pratiques changeons nos habitudes au quotidienUn autre mode de vie est possible !
Passez à l’action !
Pour commencer ou persévérer, plongez vous dans le guide Altern’actif  qui vient de paraitre.

Un grand bravo à l’équipe de bénévoles qui a eu l’idée de recenser et de faire partager toutes ces bonnes pratiques et bonnes adresses sur Angers. Il s’agit de la version 1. Les auteurs comptent sur vos suggestions pour l’enrichir.

A Angers, vivre et consommer autrement, c’est possible et même c’est facile.
La preuve :  76 pages de très bonnes idées, classées par thème.

  • Se nourrir
  • Faire son jardin
  • Nos campagnes sans ogm
  • Les logos écolos
  • Se loger
  • Ecolo au quotidien
  • STOP pub
  • Se déplacer
  • Et les enfants dans tout ça
  • S’investir
  • Médiapakon
  • Sortir
  • Evènements locaux
  • La fête oui mais responsable
  • Le tourisme autrement

Vous pouvez :

 » Soit le changement que tu veux voir dans le monde « 
Gandhi.

Des serres solaires au Ladakh

Jeudi 18 juin 2009

Lu sur le site de l’association www.terrevivante.org 5/06/2009 – Développé au Ladakh depuis 2002, le projet de serres solaires de l’association Geres (Groupe énergies renouvelables, environnement et solidarités) a été sélectionné aux Ashden Awards parmi les six meilleurs programmes internationaux développant des solutions innovantes contre la pauvreté et les changements climatiques. Dans l’Himalaya indien où les populations vivent en majorité sous le seuil de pauvreté et sous un climat d’altitude froid et rigoureux (-30°C en hiver), les serres solaires se sont avérées être un vecteur de développement très efficace : faciles à construire, elles génèrent des aliments en autosuffisance et des revenus supérieurs à leurs propriétaires et utilisateurs, tout au long de l’année.

600 familles ont déjà utilisé ces serres solaires, 50 maçons locaux ont été formés aux techniques de construction et la consommation de légumes frais a ainsi été multipliée par 7. Deux modèles de serres bioclimatiques ont été développées en partenariat avec des ONG locales, en plein champ ou accolées au mur des maisons. Elles se composent de 2 parties principales : au nord, un abri en maçonnerie lourde et au sud, une surface de captation (en verre ou en film polyéthylène transparent et résistant aux UV). Sur les trois côtés et le toit, les fenêtres d’aération maintiennent une ventilation indispensable aux cultures. Aujourd’hui, 8 expatriés du GERES travaillent au développement de ce programme dans une plus vaste région : Ladakh, Afghanistan, Tibet et Tadjikistan. Plus de 2 000 familles sont concernées. A long terme, l’objectif est de valoriser ce travail pour constituer les bases de politiques locales de développement menées par les institutions publiques.

Antoine Bosse-Platière

voir http://geres.free.fr/fr/enr-mde/bioclim.php?art=016

NB : le site  www.geres.eu  est en reconstruction

6-7 juin : rendez vous à la fête bio

Jeudi 4 juin 2009

fete bio murs erigne 2009A Murs Erigné, cela sera la fête bio samedi 6 juin à partir de 15h00 jusque dimanche 18h00.
la Fête bio est un rendez vous qui vous est proposé par les magasins Caba-Biocoop d’Angers, Avrillé et Mûrs-Erigné, le Gabbanjou et la mairie de Mûrs-Erigné.
Elle se déroule sous le signe des valeurs défendues par l’agriculture biologique : protection de l’environnement, de notre santé, qualité de notre alimentation et préservation de toutes les diversités…

Cet évènement est fait :
- de rencontres, avec ceux qui font la bio, la produisent, la distribuent, la défendent et la promeuvent.
- de convivialité et festivité, autour de la musique, des animations, de la restauration
- d’invitations aux déclics, pour nous amener à réfléchir sur notre mode de consommation, et faire au quotidien que nos achats deviennent des actes responsables.

Cette année, le bibliobus Itinéraire Sud sera présent à la fete bio. Nous nous joignons avec grand plaisir au village des associations qui seront présentes pour vous informer : écologie, environnement, responsabilité sociale, solidarité internationale.

Vous pouvez télécharger le programme détaillé et trouver des informations complémentaires sur le site www.fetebiomurs.org

A noter aussi le samedi à 16h00 le concert avec le groupe Atri N’Assouf. Rissa et Mohammed sont issus des écoles de musique crée par Abdallah à Agadez. Souvenez vous Desert Rebel, (projection documentaire 400 coups) et aussi la chanson du groupe Tryo (Abdallah, toi mon ami, toi mon frêre, si le monde était à refaire, je le ferais au Nord Niger)  et l’exposition Areva ne fera pas la loi au Niger

 

Comment nourrir la planète ?

Mardi 26 mai 2009

Nourrir 9 milliards d’habitants à l’horizon 2050 : possible, peut etre, certainement … Mais d’ici là le chemin ne sera pas sans difficultés.
Cet après midi, mardi 26 mai 2009, l’émission la Tête au Carré de France Inter, avait invité pour débattre de ce sujet :

  • Michel Griffon, Directeur adjoint de l’agence nationale de la Recherche et chercheur à la CIRAD (et auteur en particulier du livre « Nourrir la planète »)
  • Pierre Henry Gouyon, Professeur au Museum national d’histoire naturelle et à l’école Polytechnique

Vous pouvez écouter l’émission pendant 30 jours sur le site de France Inter
 

 

Les terres agricoles au Nord comme au Sud : enjeux sociaux, environnementaux et de souveraineté alimentaire

Mercredi 29 avril 2009

Terres agricoles, le nouvel actif stratégique :
A deux mois des élections européennes, la Confédération paysanne et l’ONG Peuples solidaires demandent d’inscrire à l’agenda de l’Union la question de l’accès aux terres agricoles. Au Nord comme au Sud, la répartition des terres concentre des enjeux environnementaux, de sécurité et de souveraineté alimentaire. Lire la suite de l’article sur le site Novethic

Exemple du Mali : janvier 2009 Le Mali, comme plusieurs autres pays d’Afrique occidentale, est devenu un important importateur de riz alors qu’il était récemment un exportateur net. Le gouvernement s’est maintenant engagé dans une initiative nationale sur le riz de plusieurs millions de dollars, censée restaurer l’autosuffisance alimentaire en aidant les agriculteurs du pays à produire plus. Pourquoi le gouvernement a-t-il donc laissé une immense étendue de bonnes terres de rizières à un fonds d’investissement libyen et à des entreprises chinoises ? Lire la suite sur le site de GRAIN

Aux 4 coins du monde : Main basse sur les terres agricoles : un rapport impressionnant de l’ong Grain :  Main basse sur les terres agricoles Etat des lieux par l’ONG GRAIN

L’initiative de la foncière Terre de Liens :

logo de l'association terre de liens
L’association Terre de liens est un espace d’échanges et de débats dont le but est d’élaborer des compétences communes sur l’accès collectif et solidaire au foncier. Elle agit suivant quatre axes :

  •  Terre de Liens accompagne les groupes locaux de porteurs de projet afin de les rendre autonomes et de susciter des initiatives au plus proche des territoires,
  • Terre de Liens acquiert et transmet des terres sous forme collective. Elle les soustrait ainsi à des usages impropres au niveau écologique et social et met en place des formes d’usage ou la spéculation foncière ne peut se développer,
  • Terre de liens favorise une implication forte de la société civile, en réinventant de nouvelles formes de gouvernance territoriale basées sur la responsabilité et la collecte d’épargne solidaire,
  • Conscient que son action ne peut être isolée, Terre de Liens interpelle les acteurs politiques, syndicaux et associatifs afin de replacer la gestion foncière au cœur de leurs préoccupations.

Plus d’informations sur le site de l’association Terre de liens

Areva et l’Afrique

Dimanche 26 avril 2009

logo association SurvieL’association Survie 38 a eu la bonne idée de filmer sa conférence sur le thème d’Areva et de l’Afrique, le 3 février 2009 à Grenoble

Qui connait l’historique de la présence et du développement en Afrique de ce qui allait devenir le groupe Areva ? Quel rôle a joué cette société nationale (comme Elf…) dans les choix géopolitiques français au sud du Sahara, et notamment au Niger, 1er fournisseur de l’uranium des centrales nucléaires françaises ?

Aboubakar Lalo, membre de Survie, revient sur l’histoire très françafricaine du groupe au Niger et sur les dernières actualités telles que la signature début janvier d’un contrat entre Areva et l’état nigérien pour l’exploitation du gisement géant d’Imouraren.

Bruno Chareyron, responsable du laboratoire de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité, www.criirad.org) détaille ensuite les conditions sociales et environnementales d’exploitation d’uranium au Niger, suite notamment à une mission d’expertise réalisée sur place.

Découvrez la face françafricaine du nucléaire civil, qui fournit 75 à 80% de l’électricité française….

Retrouvez, en 6 petits chapitres vidéo, l’intégralité de cette conférence à la Maison du Tourisme de Grenoble, le 3 février 2009
http://survie.isere.free.fr/spip.php?article211

25 avril : Chernobyl Day Hommage aux liquidateurs

Vendredi 24 avril 2009

Le 26 avril 1986, se produisait le plus grave accident industriel de l’histoire avec la catastrophe de Tchernobyl.  

Chernobyl Day

Angers samedi 25 avril à 14h30
Commémoration de Tchernobyl
Défilé silencieux 
Hommage aux 800.000 liquidateurs
 

Cette action sera également marquée par la dénonciation du pacte liant l’AIEA(1) à l’OMS(2) qui fêtera ses 50 ans en 2009. Ce pacte rend l’OMS muette sur les conséquences réelles de la catastrophe de Chernobyl en niant notamment les effets sur les 800 000 liquidateurs intervenus pour « éteindre l’incendie ».
Au programme : défilé en silence de personnes habillées en noir avec un masque blanc sur le visage, un portrait d’un liquidateur sur le torse, et un tract de l’action dans le dos. Lieu : plateau piétonnier d’Angers centre.
Pour participer, il suffit de s’habiller en noir et d’aller au point de rendez-vous suivant :
26, rue Maillé, Angers à 14h30
Venez nombreux!
1: Agence Internationale de l’Energie Atomique
2: Organisation Mondiale de la Santé

Communiqué de presse du réseau national « sortir du nucléaire » :

(suite…)

Contre le greenwashing : participez à l’observatoire indépendant de la publicité

Jeudi 2 avril 2009

Développement Durable, vous avez dit développement durable ? et si je gratte la petite couche verte dessus, je trouve quoi dessous ? Parfois du beau, parfois du beaucoup moins.

Le greenwashing, « éco blanchissement » désigne pour une entité (ou une personne) qui le pratique, un procédé de communication visant à exprimer un engagement environnemental plus fort, voire totalement disproportionné par rapport à la réalité environnementale du produit ou des actions menées par cette entité

logo observatoire indépendant de la publicitéL’Observatoire Indépendant de la Publicité propose à chaque citoyen de soumettre à l’analyse et au vote des citoyens et ong une publicité qu’il juge discutable. Site de l’OIP

L’Observatoire Indépendant de la Publicité émane de l’Alliance pour la planète. Il est composé de membres d’associations écologistes, d’associations de consommateurs, de personnalités reconnues dans le domaine de l’environnement, du secteur de la communication et de la publicité, du marketing, et de la recherche. Il milite pour une meilleure et réelle prise en compte de l’environnement en France, en faisant en sorte que soit limité et contrôlé l’impact de la publicité sur l’environnement et stoppé l’utilisation abusive de l’argument écologique.

logo alliance pour la planeteA consulter également une première étude qui avait été réalisée par l’alliance pour la planète en 2007 sur une trentaine de publicité. peut-être utilisé en travail pédagogique, décryptage de publicité – activité collège – lycée.
Dossier janvier 2007 : La publicité est elle éco compatible ?

Site Alliance pour la planète

Vacances, j’oublie tout ?

Mercredi 1 avril 2009

vacances j'oublie toutVous êtes bientot en vacances de Pâques, vous préparez vos vacances d’été ?
Partir en vacances sans cesser d’être citoyen, c’est possible. Edité par RITIMO, ce petit guide fait la synthèse des problèmes engendrés par un tourisme mal contrôlé et propose des alternatives pour voyager sans oublier sa conscience.
Disponible au bibliobus d’Itinéraire Sud

Faut-il croire au développement durable ?

Lundi 30 mars 2009

A Angers, dans le cadre de la semaine du développement durable, une conférence-débat :

Mercredi 1 avril à  18h00
à INHP – AGROCAMPUS OUEST (Amphi Edgar Pisani )
2 rue A. Le Nôtre – Angers (Entrée libre)

Conférence de Gilles ROTILLON – Professeur à l’Université Paris X Nanterre, suivie d’une table ronde avec la participation de :

  • Gérard NUSSMANN (élu de l’Agglomération Angers Loire Métropole, Adjoint au Maire de Beaucouzé)
  • Mickaël POIROUX (Représentant ATTAC 49)
  • Edith EMERAU (Directrice de l’association ALISEE)

Gilles Rotillon est l’auteur de « Faut il croire au développement durable » Editionlivre de gilles rotillon developpement durable l’Harmattan, nov 2008.

Résumé :  Si le développement durable envahit les discours, les dégradations environnementales et les inégalités s’accentuent. Ce livre montre que les solutions qu’on nous propose sont insuffisantes, que le changement de nos modes de production et de consommation ne sera ni facile, ni gratuit. Et comme il ne peut se faire sous la contrainte, il réclame l’adhésion de la population. Les Etats des pays développés ne seraient-ils pas les plus aptes à mettre en oeuvre les politiques indispensables au déclenchement réel d’un processus ?

 

12345