Archive de la catégorie ‘Agriculture’

Comment nourrir la planète ?

Mardi 26 mai 2009

Nourrir 9 milliards d’habitants à l’horizon 2050 : possible, peut etre, certainement … Mais d’ici là le chemin ne sera pas sans difficultés.
Cet après midi, mardi 26 mai 2009, l’émission la Tête au Carré de France Inter, avait invité pour débattre de ce sujet :

  • Michel Griffon, Directeur adjoint de l’agence nationale de la Recherche et chercheur à la CIRAD (et auteur en particulier du livre « Nourrir la planète »)
  • Pierre Henry Gouyon, Professeur au Museum national d’histoire naturelle et à l’école Polytechnique

Vous pouvez écouter l’émission pendant 30 jours sur le site de France Inter
 

 

Les terres agricoles au Nord comme au Sud : enjeux sociaux, environnementaux et de souveraineté alimentaire

Mercredi 29 avril 2009

Terres agricoles, le nouvel actif stratégique :
A deux mois des élections européennes, la Confédération paysanne et l’ONG Peuples solidaires demandent d’inscrire à l’agenda de l’Union la question de l’accès aux terres agricoles. Au Nord comme au Sud, la répartition des terres concentre des enjeux environnementaux, de sécurité et de souveraineté alimentaire. Lire la suite de l’article sur le site Novethic

Exemple du Mali : janvier 2009 Le Mali, comme plusieurs autres pays d’Afrique occidentale, est devenu un important importateur de riz alors qu’il était récemment un exportateur net. Le gouvernement s’est maintenant engagé dans une initiative nationale sur le riz de plusieurs millions de dollars, censée restaurer l’autosuffisance alimentaire en aidant les agriculteurs du pays à produire plus. Pourquoi le gouvernement a-t-il donc laissé une immense étendue de bonnes terres de rizières à un fonds d’investissement libyen et à des entreprises chinoises ? Lire la suite sur le site de GRAIN

Aux 4 coins du monde : Main basse sur les terres agricoles : un rapport impressionnant de l’ong Grain :  Main basse sur les terres agricoles Etat des lieux par l’ONG GRAIN

L’initiative de la foncière Terre de Liens :

logo de l'association terre de liens
L’association Terre de liens est un espace d’échanges et de débats dont le but est d’élaborer des compétences communes sur l’accès collectif et solidaire au foncier. Elle agit suivant quatre axes :

  •  Terre de Liens accompagne les groupes locaux de porteurs de projet afin de les rendre autonomes et de susciter des initiatives au plus proche des territoires,
  • Terre de Liens acquiert et transmet des terres sous forme collective. Elle les soustrait ainsi à des usages impropres au niveau écologique et social et met en place des formes d’usage ou la spéculation foncière ne peut se développer,
  • Terre de liens favorise une implication forte de la société civile, en réinventant de nouvelles formes de gouvernance territoriale basées sur la responsabilité et la collecte d’épargne solidaire,
  • Conscient que son action ne peut être isolée, Terre de Liens interpelle les acteurs politiques, syndicaux et associatifs afin de replacer la gestion foncière au cœur de leurs préoccupations.

Plus d’informations sur le site de l’association Terre de liens

2 février : Pause café solidaire autour de La Faim des Paysans

Mercredi 28 janvier 2009

logo peuples solidairesLa prochaine pause-café organisée par Peuples Solidaires Angers, se déroulera
lundi 2 février de 14 heures à 16 h00
à la cafétaria du Centre Jean Vilar (Roseraie).
Théme : la faim des Paysans, animation avec un D.V.D. , échanges et café. C’ est gratuit.
Synopsis du documentaire produit par France 5 :
On compte aujourd’hui dans le monde un milliard trois cent trente millions d’agriculteurs. Avec leurs familles, ils forment la moitié de l’humanité. Pourtant huit cent millions d’entre eux ne mangent pas à leur faim, en particulier dans les pays du Sud. Au nord, la situation n’est guère plus brillante…. Sans les aides accordées par les gouvernements, la grande majorité des agriculteurs auraient disparue. Comment est- il possible de souffrir de la faim quand on est soi même producteur de nourriture et pourquoi tant de paysans n’arrivent- ils pas à vivre de leur travail ?. plus d’info sur le wiki de france 5

Les agrocarburants, ça nourrit pas son monde

Lundi 8 décembre 2008

Les agrocarburants, ça nourrit pas son monde dans Agriculture banniere468x60
Vendredi 12 décembre à 20h30 : Film « Réservoirs pleins, assiettes vides » à Chalonnes sur Loire au cinéma rue Félix Faure, suivi d’un débat : Quel modèle agricole, quel modèle de développement,au Nord et au Sud ? avec la réalisatrice Monique Munting dans le cadre de la campagne « Les agrocarburants, ça nourrit pas son monde.» avec le soutien d’Oxfam Agir ici et du CCFD (tarif 5€)  www.reservoirs-pleins-assiettes-vides.org

Campagne de mobilisation :   www.agrocarb.fr
Vider les assiettes des plus pauvres pour remplir nos réserviursn ça vous parait choquant ? A nous aussi. Pourtant c’est ce qui se passe actuellement dans les pays en voie de développement ! La France et l’Union européenne aggravent cette situation : elles encouragent la production d’agrocarburants du Sud, pour augmenter leur consommation d’ici 2020 …

Image de prévisualisation YouTube 

La campagne a reçu le soutien de :
4D, Action catholique des femmes, Agir pour l’environnement, AITEC, Artisans du monde, ASAH, ATTAC, AVSF, CFSI, Confédération paysanne, CRID, Étudiants et développement, Frères des Hommes France, Greenpeace, HELIO International, La Garance voyageuse, MRJC, Nature et progrès, Oxfam-Solidarité, Peuples solidaires, Réseau Foi et justice Afrique-Europe, Réseau « Sortir du nucléaire », Ritimo, Terre des Hommes France, Union syndicale Solidaires.

Les agrocarburants sont appelés également biocarburants par les industriels

16 octobre journée mondiale de l’alimentation

Jeudi 16 octobre 2008

Alimenterre

Campagne ALIMENTERRE :Créons un monde sans faim  !
Choississons :

  • des modes de production, de transformation, de consommation durables.
  • une agriculture durable,notamment par la fixation de prix justes aux producteurs;
  • la mise en oeuvre de politiques agricoles durables.

Alimenterre est une campagne pour comprendre et agir.

(suite…)

Mardi 6 mai, Film aux 400 coups : La faim des paysans : une ruine programmée

Jeudi 1 mai 2008

Faim des paysansA l’initiative d’Artisans du Monde Angers et de la CASI49, dans le cadre de la quinzaine du commerce équitable : « Produire durable, consommer responsable ».
Mardi 6 mai au cinéma les 400 coups à 20h15 Entrée 5 €, Projection du film documentaire « La Faim des paysans, une ruine programmée » suivie d’une rencontre avec le réalisateur, Clément Fonquernie.
Résumé : Comment est-il possible de souffrir de la faim quand on est soi même producteur de nourriture ? Pourquoi tant de paysans n’arrivent-ils pas à vivre de leur travail ? A travers le portrait de trois agriculteurs, un Burkinabé, un Américain et un Français, le film montre comment la politique actuelle des prix agricoles accroît la faim dans le monde sans pour autant permettre aux paysans des pays riches de tirer leur épingle du jeu.
Artisans du monde : 1er réseau français de commerce équitable www.artisansdumonde.org
Casi49: Coordination des Associations de Solidarité Internationale Commission Commerce équitable www.casi49.org

 

 

Nourrir la Planète

Vendredi 18 avril 2008

livre nourrir la planete« Produire assez pour éradiquer la sous-alimentation, c’est d’abord mettre l’équité au coeur des politiques publiques. Produire assez, tout en ménageant l’environnement et les ressources naturelles, c’est proposer des technologies s’inscrivant dans le cadre du fonctionnement naturel des écosystèmes plutôt qu’en les forçant artificiellement à exporter des produits »
Michel Griffon, ingénieur agronome et économiste,  est conseiller auprès du directeur général du CIRAD. Institut de recherche agronomique au service du développement des pays du Sud. Il est également responsable du département « agriculture et développement durable » au sein de l’Agence nationale de la recherche. Il est l’auteur de « Nourrir la planète » (Edition Odile Jacob, 2006)

« Nourrir la Planète » est disponible au bibliobus.
Michel Griffon était l’invité du chat sur lemonde.fr le 2 Avril 2007 lire l’intégralité du débat

Souveraineté alimentaire pour l’Afrique : un défi à portée de main

Jeudi 17 avril 2008

via campesinaEn ce 17  Avril : Journée internationale de la Lutte Paysanne, nous vous invitons à découvrir si vous ne connaissez pas déjà, l’association La via campesina.  Mouvement Paysan international, crée en 1993 et regroupant des membres de 56 pays. Voir le site viacampesina.org.
Couverture Souverainete alimentaire pour l'afrique
Parmi les derniers travaux de l’association, le dossier « la souveraineté alimentaire pour l’Afrique : un défi à portée de main  » Cette publication reprend les documents issus du Forum Mondial pour la Souveraineté Alimentaire,  à Nyéléni 2007” (Mali, du 23 au 27 février 2007), ainsi que les résultats de conférences tenues au même endroit, en Novembre-Décembre 2007. Télécharger le document

« L’agriculture est malade : soignons la PAC »

Mercredi 16 avril 2008

Soignons la pacSept organisations lancent une campagne pour une agriculture durable au Nord comme au Sud

Hier 15 avril, sept organisations : Attac France, les Amis de la Terre, le CRID, le CCFD, le CFSI, la Confédération paysanne, la Fédération Artisans du Monde et Peuples Solidaires, ont lancé la campagne de mobilisation et de plaidoyer afin de promouvoir une agriculture durable au Nord comme au Sud. Cette thématique est au coeur de l’actualité européenne en 2008, puisque la Commission européenne est en train de dresser le bilan de santé de la Politique Agricole Commune (PAC) et que la France a fait de la question agricole l’un des dossiers prioritaires de sa présidence de l’Union européenne (UE), qui débute en juillet prochain. Lire sur Relatio.fr

(suite…)

Les réfugiés de la faim – Jean Ziegler

Mercredi 12 mars 2008

A lire dans le Monde diplomatique du mois de mars, un article de la plume toujours aussi acérée de Jean Ziegler.
Pour Jean Ziegler, il faut le dire clairement : L’Europe organise la famine et criminalise ceux qui la fuit.

En conclusion, il cite Aminata Traoré, au Forum de Nairobi en janvier 2007 : « Les moyens humains, financiers et technologiques que l’Europe des Vingt-Cinq déploie contre les flux migratoires africains sont, en fait, ceux d’une guerre en bonne et due forme entre cette puissance mondiale et de jeunes Africains ruraux et urbains sans défense, dont les droits à l’éducation, à l’information économique, au travail et à l’alimentation sont bafoués dans leurs pays d’origine sous ajustement structurel. Victimes de décisions et de choix macroéconomiques dont ils ne sont nullement responsables, ils sont chassés, traqués et humiliés lorsqu’ils tentent de chercher une issue dans l’émigration. Les morts, les blessés et les handicapés des événements sanglants de Ceuta et de Melilla, en 2005, ainsi que les milliers de corps sans vie qui échouent tous les mois sur les plages de Mauritanie, des îles Canaries, de Lampedusa ou d’ailleurs, sont autant de naufragés de l’émigration forcée et criminalisée

A lire l’article complet dans le Monde diplomatique de mars 2008. 

 

12