Archive de la catégorie ‘radio’

18 décembre Journée internationale des migrants avec Radio G Angers

Mardi 14 décembre 2010

Affiche Radio GRadio G ! s’associe à l’ONG Décembre 18 pour couvrir via les ondes la Journée Internationale des Migrants. Samedi 18 décembre, une émission spéciale sera donc consacrée à ceux qui composent dans l’ombre la France d’aujourd’hui, qui en illustrent le meilleur et parfois le pire. 

Samedi 18 décembre / 12h-13h
Chadia Arab, géographe angevine, nous expliquera son travail de recherche autour des Aït Ayad, une population marocaine qui a immigré à Angers dans les années 60.

Sylvie Cognard, médecin bénévole chez Médecin du Monde à Angers, nous racontera la prise en charge en matière de santé des primo-arrivants sur la ville d’Angers et nous fera partager son engagement au sein de l’ONG.

www.radio1812.net
 

31 Janvier -France inter : Angers au bout de la route

Samedi 30 janvier 2010

Dimanche 31 janvier 2010 sur France Inter, de 9h00 à 10h00. Interception consacre son émission aux demandeurs d’asile à Angers.

Pour écouter l’émission cliquer ici

Ahmad l’Afghan , par Zoé Varier

Samedi 28 novembre 2009

Zoé Varier vient de consacrer 2 vendredi de son émission Nous autres sur France Inter à Ahmad. Deux heures à la façon Zoé Varier, une qualité toujours aussi agréable à écouter.

Un an et demi pour arriver jusqu’à Paris. Ahmad est Afghan, il a 25 ans, il est né dans la banlieue de Kaboul en 1984.

Ahmad est encore jeune et pourtant sa vie, à elle seule, raconte l’histoire de son pays.

Il est né sous le régime du Président Nadjibullah, mis en place par les soviétiques, il était encore un enfant quand la guerre civile a débuté en 1992, en 1996 il a vu l’arrivée des Talibans dans Kaboul, et quand les premières frappes des forces de la coalition ont commencé en 2001, il était encore là, à Kaboul, et il n’était qu’un adolescent.

Ahmad vient d’une famille de lettrés, son père a travaillé toute sa vie au ministère de l’éducation. C’était un homme très respecté. Pendant toutes ces années de guerre c’est lui qui a instruit ses enfants.

Ahmad a donc fait des études, il a un diplôme d’anglais et en 2006 Ahmad est devenu interprète des forces de la coalition, même s’il avait honte de faire ce travail, c’était le seul moyen de subvenir aux besoins de sa famille. Le salaire de misère de son père n’y suffisait plus. C’est à partir de ce moment là que la vie d’Ahmad et de sa famille a basculé. Considéré comme un traitre par le reste de la population, Ahmad a dû cacher ce qu’il faisait. Personne ne devait le savoir, sinon c’était la mort assurée.

Jusqu’au jour où cela s’est su.

Ahmad n’aime pas parler de ça. Il est encore tiraillé, mal à l’aise, et puis c’est à cause de ce travail que sa vie et celle de sa famille a basculé. Parce ce qu’un jour évidement ça s’est su qu’il était interprète pour les forces de la coalition, alors Ahmad a été menacé de mort, son père a été kidnappé, et certainement assassiné, parce qu’il n’est plus jamais réapparu depuis cette nuit de janvier 2008 où l’on est venu le chercher. Ahmad a demandé protection aux forces de la coalition, mais la procédure pour obtenir un visa pour se réfugier aux Etats Unis c’est 8 mois d’attente. Impossible d’attendre aussi longtemps. Alors on lui a proposé un permis pour acheter une arme, mais un pistolet face à un groupe de talibans ça ne sert à rien.

Alors Ahmad est parti, il a décidé de fuir l’Afghanistan, pour venir en Europe, peu importe où exactement mais en Europe. C’était en janvier 2008, quelques jours seulement après la disparition de son père. Ahmad a pris avec lui toutes ces économies, et des amis lui prêté ce qu’il lui manquait pour payer le voyage.

15 000 dollars pour arriver jusqu’à Paris.

15 000 dollars et 17 mois.

Les 2 émissions sont en écoute en archive pendant 120 jours sur le site de France inter

 

Etranges etrangers sur France Inter

Samedi 29 août 2009

Découverte un peu tardive de cette émission hebdomadaire le vendredi de 20 à 21 h00 sur France Inter. Pendant une heure, Philippe Debrenne et son équipe donnent la parole à des personnes, jeunes, vieux, hommes, femmes qui sont venus en France par choix ou par nécessité. Etranges etrangers s’interesse à leur parcours, à leurs histoire en donnant à ces personnes la parole et le temps de l’expression. La démarche nous rappelle le documentaire de Calais no comment, ou le journaliste, le caméramen, s’efface devant l’être humain, utilisant juste son savoir faire pour permettre aux auditeurs que nous sommes d’accéder à une parole d’humanité.

Il semblerait que cette émission fasse partie de la grille estivale et ne soit pas programmée pour la rentrée. Quel dommage. Vous pouvez néanmoins profiter (pendant 7 jours) de l’émission de vendredi 28 aout dernier qui donnait la parole à :
 Ali, Ali & Reza.
Trois jeunes afghans, trois histoires, un même drame. Ces trois garçons de la communauté Hazara ont fui, enfants, leur pays avant un périple dangereux à travers l’Iran, la Turquie, la Grèce et l’Italie. Sans nouvelle de leurs familles, ils tentent de se construire une nouvelle vie dans le Nord où l’un d’eux s’est fait tabassé. Bienvenue chez les ch’tis !

Ecouter sur le site de France Inter

Les arabes parlent aux arabes

Mardi 16 juin 2009

L’émission de France Inter, et pourtant elle tourne avait pour thème ce lundi 15 juin : le nouveau visage des médias du monde arabe.

La télécommande et le clavier d’ordinateurs sont les nouveaux instruments de pouvoir dans le monde arabe. Cela fait une vingtaine d’années que les nouveaux médias, télévision satellitaire et internet, se développent dans cette région du monde. Les effets en profondeur se font maintenant sentir et les bloggeurs défient un peu plus les régimes politiques. Témoignages en Egypte et en Algérie en particulier, interview de bloggueuses courageuses. Télévision satellite, Manifestations s’organisant sur facebook, journalistes écrivant sur des réseaux sociaux, ce qui a été censuré dans leur journal officiel, la révolution de l’information dans le monde arabe comme ailleurs libère la parole.

Vous pouvez ré-écouter  l’émission pendant les 7 prochains jours ici

les arabes parlent aux arabes ouvrage éditions actes sudLe journaliste Bruno Duvic avait invité également Yves Gonzalez-Quijano, coordinateur de l’ouvrage « les arabes parlent aux arabes » qui vient de paraitre aux éditions Actes Sud.

 Quatrième de couverture : Qu’elles soient étatiques ou privées, libres d’accès ou cryptées, les chaînes télévisées qui diffusent en arabe par satellite se comptent aujourd’hui par centaines. Certaines, celles dont on parle le plus à l’étranger, diffusent de l’information en continu, mais la plupart sont restées généralistes et proposent des émissions tantôt directement inspirées des modèles en vigueur sur toutes les télévisions du monde, tantôt plus fidèles aux traditions culturelles locales.
Une autre révolution, tout aussi spectaculaire, est celle de l’Internet. Malgré les multiples obstacles sociaux, techniques, économiques, culturels, la Toile qui relie tous les points du monde arabe se fait chaque jour plus serrée. Après une première vague qui a vu se multiplier les sites de journaux, de revues, d’associations en tout genre et même de partis, offi ciels ou interdits, ce sont les blogs qui surgissent aujourd’hui sur tous les sujets.
Venus de tous les horizons, arabes ou non, les chercheurs réunis dans cet ouvrage ont en commun de prendre au sérieux cette révolution de l’information dans laquelle, incontestablement, sont entrés les pays arabes.
Leurs observations partent de ce qui s’affiche sur les écrans des télévisions et des ordinateurs arabes, mais pour s’interroger, en amont, sur les hommes et les capitaux qui ont rendu possible la diffusion de ces images, et, en aval, sur les pratiques qui donnent à ces propositions largement immatérielles un écho dans la réalité.

Dix-sept contributions réunies et présentées par Yves Gonzalez-Quijano, maître de conférences à l’université de Lyon (GREMMO), et Tourya Gaaybess, maître de conférences à l’université de Clermont-Ferrand.

NB : Cet ouvrage collectif ne fait pas encore partie de notre fond documentaire mais il peut le devenir. Si vous souhaitez lire et emprunter l’ouvrage « les arabes parlent aux arabes » au bibliobus d’Itinéraire Sud à Angers. Faites nous part de votre souhai en ajoutant votre commentaire à cet article.

 

Calais, l’exil. A écouter sur Radio G

Mercredi 27 mai 2009

Radio G a diffusé hier le reportage « Calais l’exil » . Il est encore possible de l’écouter ici en lien permanent sur le site l’intempestive.

Présentation du reportage témoignage : « Pour préparer et mobiliser le camp no border , on est allés à Calais, à la rencontre des exilés en attente de passage vers l’Angleterre, et de leurs soutiens : il faisait froid, on croisait des policiers partout, on avait du mal à se faire comprendre en anglais, on trouvait la situation absurde et violente : on n’est restés qu’un weekend, pour les migrants c’était le quotidien_ On parle avec les Afghans et les Érythréens qui ont voyagé plusieurs mois pour arriver à cette porte de l’Angleterre ; on parle de leurs conditions de vie à Calais ; on parle de leur volonté de franchir la Manche ; on parle de la pression policière permanente et de l’arbitraire qui s’exerce contre les migrants ; on parle de la politique de répression et d’humiliation qui ne fait que rendre leur passage plus tardif et plus difficile, tous finissant par y parvenir ; on parle de l’enlisement humanitaire de la situation, laissée aux bons soins du bénévolat et de la charité ; on parle des tentatives des autorités publiques pour décourager et diviser toute solidarité »

Comment nourrir la planète ?

Mardi 26 mai 2009

Nourrir 9 milliards d’habitants à l’horizon 2050 : possible, peut etre, certainement … Mais d’ici là le chemin ne sera pas sans difficultés.
Cet après midi, mardi 26 mai 2009, l’émission la Tête au Carré de France Inter, avait invité pour débattre de ce sujet :

  • Michel Griffon, Directeur adjoint de l’agence nationale de la Recherche et chercheur à la CIRAD (et auteur en particulier du livre « Nourrir la planète »)
  • Pierre Henry Gouyon, Professeur au Museum national d’histoire naturelle et à l’école Polytechnique

Vous pouvez écouter l’émission pendant 30 jours sur le site de France Inter
 

 

France inter : Quand le Nord affame le Sud

Mardi 24 mars 2009

Isabelle giordano service public

Ce matin, 24 mars 2009, Isabelle Giordano recevait dans son émission Service Public :

  • Doan Bui, journaliste au Nouvel Observateur, auteur de «Les Affameurs. Voyage au cœur de la planète de la faim», Editions Privé
  • Catherine Gaudard directrice du plaidoyer au CCFD-Terre solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement

Vous pouvez écouter cette émission pendant 10 jours sur le site de France Inter Service Public
Merci Isabelle pour cette émission
(vous permettez que je vous appelle Isabelle ?!)

Régis Debray : Le Moment Fraternité

Dimanche 1 mars 2009

Régis Debray était l’invité du 7-10 de France Inter vendredi 27 février 2009, à l’occasion de la sortie de son livre « Le Moment Fraternité ».

Ce livre n’est pas encore dans les rayonnages du bibliobus, mais il ne tient qu’à vos commentaires pour qu’il soit dans la liste des prochaines acquisitions du fond documentaire !http://www.dailymotion.com/video/x8ibl1

http://www.dailymotion.com/video/x8ib9k

Le site officiel de Régis Debray : http://www.regisdebray.com/

 

 

Bienvenue Ingrid, Merci Florence

Jeudi 3 juillet 2008

Bienvenue à Ingrid Betancourt : Comme tous, nous nous réjouissons de la libération d’Ingrid et nous laisserons les professionnels commenter la nouvelle.

Merci à Florence Aubenas : Ecouter (ou lire) Florence est toujours un grand moment d’humanité, de lumière chaleureuse. Membre du Comité de soutien à Ingrid, Otage en Irak en 2005, Florence Aubenas nous fait partager sa joie, son expérience : A écouter son interview ce soir sur France info : http://www.france-info.com/spip.php?article156175&theme=9&sous_theme=10

12