Archive de la catégorie ‘A ecouter, A voir’

Déchets nucléaires, documentaire à voir sur ARTE Mardi 13 octobre

Mardi 13 octobre 2009

dechets le cauchemar du nucleaire dvdUne seule planète, un seul monde pour aujourd’hui et pour demain.
Une question de solidarité internationale, de solidarité intergénérationnelle.

Un rendez-vous à ne pas manquer, et à diffuser le plus largement possible :
Mardi 13 octobre 2009, sur ARTE, à 20 H 45

DÉCHETS, LE CAUCHEMAR DU NUCLÉAIRE

Un film qui lève le voile sur un sujet où la désinformation prévaut, avec la participation du laboratoire de la CRIIRAD.
Réalisation Éric Guéret, une enquête de Laure Noualhat et Éric Guéret2009, 98 mn
Pour découvrir la bande annonce du film rendez-vous sur le site de Arte :
http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Dechets–le-cauchemar-du-nucleaire/2766888.html
voir aussi le dossier complet présenté sur ce site
Un débat sur la question des déchets nucléaires, animé par Patrick Poivre D’Arvor, suivra la diffusion du film.

A noter :Si vous souhaitez voir (ou revoir) le film, le DVD peut être commandé auprès de la CRIIRAD.Bon de commande ici :
http://www.criirad.org/actualites/publications.bon.de.cde/bdc_web.pdf

Etranges etrangers sur France Inter

Samedi 29 août 2009

Découverte un peu tardive de cette émission hebdomadaire le vendredi de 20 à 21 h00 sur France Inter. Pendant une heure, Philippe Debrenne et son équipe donnent la parole à des personnes, jeunes, vieux, hommes, femmes qui sont venus en France par choix ou par nécessité. Etranges etrangers s’interesse à leur parcours, à leurs histoire en donnant à ces personnes la parole et le temps de l’expression. La démarche nous rappelle le documentaire de Calais no comment, ou le journaliste, le caméramen, s’efface devant l’être humain, utilisant juste son savoir faire pour permettre aux auditeurs que nous sommes d’accéder à une parole d’humanité.

Il semblerait que cette émission fasse partie de la grille estivale et ne soit pas programmée pour la rentrée. Quel dommage. Vous pouvez néanmoins profiter (pendant 7 jours) de l’émission de vendredi 28 aout dernier qui donnait la parole à :
 Ali, Ali & Reza.
Trois jeunes afghans, trois histoires, un même drame. Ces trois garçons de la communauté Hazara ont fui, enfants, leur pays avant un périple dangereux à travers l’Iran, la Turquie, la Grèce et l’Italie. Sans nouvelle de leurs familles, ils tentent de se construire une nouvelle vie dans le Nord où l’un d’eux s’est fait tabassé. Bienvenue chez les ch’tis !

Ecouter sur le site de France Inter

Leçon de Palestine par Elia Suleiman

Lundi 17 août 2009

le temps qu'il reste film d'Elia SuleimanA l’occasion de la sortie de son film « Le temps qu’il reste », Elia Suleiman, auteur-réalisateur était l’invité d’ Escales estivales sur France Inter mercredi 12 aout.

Vous pouvez écouter l’émission jusque mercredi 19 ici

Une interview qui donne envie de foncer voir le film aux 400 coups !

Face à un journaliste qui lisait consciencieusement ses fiches, Elia Suleiman remettait les choses au point avec un humour décapant.

Par exemple, 1ere question du journaliste : « Vous évoquez ces palestiniens qui vivent en Israël, qui en ont obtenu d’ailleurs la nationalité et que l’on nomme les arabes israëliens. On en compte 1,3 millions. Sont ils plus préservés que les palestiniens en territoire occupé ou que les réfugiés expatriés dans les pays avoisinants dont vous parlez aussi dans le film par petites touches »

Réponse d’Elia Suleiman: « excusez moi, je dois remettre mes lunettes pour répondre à votre question. Je ne m’attendais pas à ce que cela démarre si fort.
Le film traite avant tout de ces palestiniens qui se sont vus attribuer le nom d’arabes israelien parce qu’ils sont restés là après 48 et on va jusqu’à les appeler des présents absents, puisque l’état israelien ne les a pas reconnu et donc qu’ils sont dans une espèce de no-man’s land symbolique. et en fait pour moi, il s’agit d’aller au coeur de ce que l’on pourrait nommer le big bang de la question palestinienne et de l’identité palestinienne et qui a fait que ce peuple tout entier s’est retrouvé réfugié. que ce soit sur sa terre ou dans les pays environnants ».

Dernière question du journaliste : (qui continue à lire ses fiches et n’a toujours pas compris ! on vient d’entendre un extrait du film où des enfants chantent pour fêter Israël) « Pensez vous que si on éduque aujourd’hui tous les enfans israeliens et palestiniens a célébrer toutes les fêtes, y compris celle du voisin, parce qu’il y a la figure du voisin qui apparait souvent dans votre film. On peut espérer la paix un jour dans cette région du monde. Est ce que cela commence par là. »

Réponse d’Elia Suleiman : « C’est une question assez perverse » (pourquoi perverse demande le journaliste) parce que vous ne pouvez célébrer quoi que ce soit avant d’avoir installer un minimum de justice et c’est bien ce que montre cette scène. Ces enfants sont censés rendre hommage à l’indépendance d’Israël qui leur est pourtant imposée »

NB : Elia Suleiman ne prêtant aucunement donner une leçon d’histoire ou de géo politique. Simplement si les personnes qui ont vu le film ont envie ensuite de mieux s’informer et mieux comprendre, tant mieux. Le mot leçon utilisé pour ce titre est plutôt un clin d’oeil à destination du journaliste qui a certainement beaucoup à apprendre ou à comprendre sur le dossier.

Pour repolitiser l’écologie

Jeudi 25 juin 2009

Livre repolitiser l'écologie le contre grenelle de l'environnementCertains voudraient nous faire croire que la sortie de Home a modifié le résultat du vote européen. Rions un peu. Il est vrai que ce film grand budget de Yann Arthus Bertrand a fait beaucoup plus de bruits publicitaires que la campagne electorale elle même. Quand on a le groupe Pinault en sponsor on peut arroser par mail toutes les ménagères de moins de 50 ans consommatrices à la redoute et inonder les bacs de la FNAC de piles de DVD. Une belle opération de greenwashing et de tiroir caisse.
Bref, nous vous proposons avec nos petits moyens publicitaires !!

  • une vidéo pédagogique « Qu’est ce qu’un éco tartuffe ? »  : Conférence de la journaliste Sophie Sophie Divry en septembre 2008; voir ci dessous
  • un petit livre, paru en sept 2007, qui tiendra dans votre poche de blouson ou de sac de voyage : Pour repolitiser l’écologie – contre grenelle de l’environnement.  aux Editions Paragon un livre pour penser et agir au coeur d’une écologie politique au service du plus grand nombre : lire ici

http://www.dailymotion.com/video/x6r9xu

Musique autour du monde : message de paix avec l’association Playing for Change

Dimanche 21 juin 2009

Pour cette fête de la musique nous vous proposons de découvrir www.playingforchange.com

La paix par la musique : Peace through music, tel est le slogan de Playing for Change, un groupe de jeunes américains qui sillonnent le monde pour recueillir les voix des musiciens des rues, des chorales ou de chanteurs de toutes nationalités. ils assemblent ensuite les pistes d’enregistrement pour créer une seule chanson, les musiciens ne se sont jamais rencontrés, l’effet est impressionnant !

« L’acte de jouer de la musique avec des personnes de différentes cultures, religions économies, politiques est une puissante déclaration. Il montre que nous pouvons trouver des façons de collaborer et partager nos expériences entre nous d’une façon positive. La musique a le pouvoir de faire tomber les murs entre les cultures, d’élever le niveau de compréhension humaine. » ~ Mark Johnson, founder, Playing for Change

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Vous pouvez retrouver les autres vidéos de Playforchange sur leur canal youtube : http://www.youtube.com/user/

 

Afrique : présidences à vie ?

Mardi 16 juin 2009

* Au Gabon, à Libreville, on enterrait aujourd’hui Omar Bongo, qui a été président du Gabon pendant 42 ans. Souhaitons réussite à Mme Rose Rogombé pour son interim et souhaitons à tous les gabonais, des élections libres, démocratiques. Rappelons qu’en janvier dernier encore, des militants anti corruptions étaient incarcérés et finalement libérés suite aux protestations internationales. Parmi eux : Mr Marc Ona Essangui, coordonnateur pour le Gabon de Publiez ce que vous payez voir le site de la coalition gabonaise dePWYP (Publish what you pay)

* Au Congo-Brazzaville : Denis Sassou Nguesso, président de 1979 à 1992 et de nouveau depuis 1997 suite à un coup d’état est candidat à sa propre succession pour les élections du 12 juillet prochain- Un nouveau bail de 7 ans ? lire l’article du 9 juin 2009 sur allAfrica.com  Sassou Nguesso est ausi le beau père d’Omar Bong, poursuivi avec lui plusieurs fois pour recel et détournement de biens.

* Au Niger, le Président Mamadou Tandja cherche à faire passer par référendum la possibilité d’un troisième mandat. La constitution actuellement limite la présidence à 2 mandants. La cour constitutionnelle interpelée par le parlement a jugé ce référendum non constitutionnel. Tandj a dissout le parlement et poursuit ses manipulations pour assurer sa réélection lire articles RFI
* Au ZimbabwéRobert Mugabé est président depuis 1987. Après avoir été considéré comme un des pères de l’indépendance, il a plongé le pays dans une dictature et assuré sa réelection en juin 2008. le 8 juin 2009 des opposants de Mugabé sont dans le box des accusés voir info sur France 24

* En Egypte, Hosni Boubarak prépare sa succession avec son fils Gamal pour les élections de 2011 malgré les nombreuses protestations de l’opposition. voir article diploweb

Cette liste n’est certainement pas exhaustive, vous pouvez venir y ajouter vos commentaires pour compléter l’information.
A consulter aussi le site de www.survie.org pour l’histoire et l’actualité de la Francafrique

Pour aujourd’hui nous préférons terminer cet article par une chanson de Tiken Jah Fakoly  pour apporter notre soutien à tous les militants des droits de l’homme, tous les citoyens et citoyennes des pays d’Afrique dans leur combat pour la démocratie.

http://www.dailymotion.com/video/x18h90

Les arabes parlent aux arabes

Mardi 16 juin 2009

L’émission de France Inter, et pourtant elle tourne avait pour thème ce lundi 15 juin : le nouveau visage des médias du monde arabe.

La télécommande et le clavier d’ordinateurs sont les nouveaux instruments de pouvoir dans le monde arabe. Cela fait une vingtaine d’années que les nouveaux médias, télévision satellitaire et internet, se développent dans cette région du monde. Les effets en profondeur se font maintenant sentir et les bloggeurs défient un peu plus les régimes politiques. Témoignages en Egypte et en Algérie en particulier, interview de bloggueuses courageuses. Télévision satellite, Manifestations s’organisant sur facebook, journalistes écrivant sur des réseaux sociaux, ce qui a été censuré dans leur journal officiel, la révolution de l’information dans le monde arabe comme ailleurs libère la parole.

Vous pouvez ré-écouter  l’émission pendant les 7 prochains jours ici

les arabes parlent aux arabes ouvrage éditions actes sudLe journaliste Bruno Duvic avait invité également Yves Gonzalez-Quijano, coordinateur de l’ouvrage « les arabes parlent aux arabes » qui vient de paraitre aux éditions Actes Sud.

 Quatrième de couverture : Qu’elles soient étatiques ou privées, libres d’accès ou cryptées, les chaînes télévisées qui diffusent en arabe par satellite se comptent aujourd’hui par centaines. Certaines, celles dont on parle le plus à l’étranger, diffusent de l’information en continu, mais la plupart sont restées généralistes et proposent des émissions tantôt directement inspirées des modèles en vigueur sur toutes les télévisions du monde, tantôt plus fidèles aux traditions culturelles locales.
Une autre révolution, tout aussi spectaculaire, est celle de l’Internet. Malgré les multiples obstacles sociaux, techniques, économiques, culturels, la Toile qui relie tous les points du monde arabe se fait chaque jour plus serrée. Après une première vague qui a vu se multiplier les sites de journaux, de revues, d’associations en tout genre et même de partis, offi ciels ou interdits, ce sont les blogs qui surgissent aujourd’hui sur tous les sujets.
Venus de tous les horizons, arabes ou non, les chercheurs réunis dans cet ouvrage ont en commun de prendre au sérieux cette révolution de l’information dans laquelle, incontestablement, sont entrés les pays arabes.
Leurs observations partent de ce qui s’affiche sur les écrans des télévisions et des ordinateurs arabes, mais pour s’interroger, en amont, sur les hommes et les capitaux qui ont rendu possible la diffusion de ces images, et, en aval, sur les pratiques qui donnent à ces propositions largement immatérielles un écho dans la réalité.

Dix-sept contributions réunies et présentées par Yves Gonzalez-Quijano, maître de conférences à l’université de Lyon (GREMMO), et Tourya Gaaybess, maître de conférences à l’université de Clermont-Ferrand.

NB : Cet ouvrage collectif ne fait pas encore partie de notre fond documentaire mais il peut le devenir. Si vous souhaitez lire et emprunter l’ouvrage « les arabes parlent aux arabes » au bibliobus d’Itinéraire Sud à Angers. Faites nous part de votre souhai en ajoutant votre commentaire à cet article.

 

Calais, l’exil. A écouter sur Radio G

Mercredi 27 mai 2009

Radio G a diffusé hier le reportage « Calais l’exil » . Il est encore possible de l’écouter ici en lien permanent sur le site l’intempestive.

Présentation du reportage témoignage : « Pour préparer et mobiliser le camp no border , on est allés à Calais, à la rencontre des exilés en attente de passage vers l’Angleterre, et de leurs soutiens : il faisait froid, on croisait des policiers partout, on avait du mal à se faire comprendre en anglais, on trouvait la situation absurde et violente : on n’est restés qu’un weekend, pour les migrants c’était le quotidien_ On parle avec les Afghans et les Érythréens qui ont voyagé plusieurs mois pour arriver à cette porte de l’Angleterre ; on parle de leurs conditions de vie à Calais ; on parle de leur volonté de franchir la Manche ; on parle de la pression policière permanente et de l’arbitraire qui s’exerce contre les migrants ; on parle de la politique de répression et d’humiliation qui ne fait que rendre leur passage plus tardif et plus difficile, tous finissant par y parvenir ; on parle de l’enlisement humanitaire de la situation, laissée aux bons soins du bénévolat et de la charité ; on parle des tentatives des autorités publiques pour décourager et diviser toute solidarité »

Comment nourrir la planète ?

Mardi 26 mai 2009

Nourrir 9 milliards d’habitants à l’horizon 2050 : possible, peut etre, certainement … Mais d’ici là le chemin ne sera pas sans difficultés.
Cet après midi, mardi 26 mai 2009, l’émission la Tête au Carré de France Inter, avait invité pour débattre de ce sujet :

  • Michel Griffon, Directeur adjoint de l’agence nationale de la Recherche et chercheur à la CIRAD (et auteur en particulier du livre « Nourrir la planète »)
  • Pierre Henry Gouyon, Professeur au Museum national d’histoire naturelle et à l’école Polytechnique

Vous pouvez écouter l’émission pendant 30 jours sur le site de France Inter
 

 

France inter : Quand le Nord affame le Sud

Mardi 24 mars 2009

Isabelle giordano service public

Ce matin, 24 mars 2009, Isabelle Giordano recevait dans son émission Service Public :

  • Doan Bui, journaliste au Nouvel Observateur, auteur de «Les Affameurs. Voyage au cœur de la planète de la faim», Editions Privé
  • Catherine Gaudard directrice du plaidoyer au CCFD-Terre solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement

Vous pouvez écouter cette émission pendant 10 jours sur le site de France Inter Service Public
Merci Isabelle pour cette émission
(vous permettez que je vous appelle Isabelle ?!)

123456