• Accueil
  • > Droits humains
  • > Mardi 1er juin : Assaut contre la flotille pour Gaza : Rassemblement à Angers

Mardi 1er juin : Assaut contre la flotille pour Gaza : Rassemblement à Angers

Nous relayons ici l’appel de l’Association France Palestine 49

Le gouvernement israélien de Netanyahou a commis l’irréparable : ses commandos ont donné l’assaut contre la flotille de la liberté pour Gaza, faisant plusieurs morts. Cet acte de guerre est une véritable provocation contre la communauté internationale : il s’est déroulé dans les eaux internationales et visait des bateaux civils transportant plusieurs centaines de personnes, dont des députés européens et français, venus tenter de briser pacifiquement un blocus dont les Nations Unies exigent la levée. Il constitue un véritable crime de guerre.

 Nous avons pris l’initiative d’appeler à un rassemblement à Angers demain soir

mardi 1er juin 2010 à 18 h

devant le centre commercial Fleur d’eau, rue Plantagenêt

 pour dénoncer cette attaque meurtrière de la flotille humanitaire pour Gaza et réclamer l’ouverture immédiate de la bande de Gaza

Merci de faire suivre ce message dans vos réseaux afin que nous soyons nombreux demain. Une pétition sera signée sur place et remise au Préfet.

Bureau AFPS49

qq liens Compléments d’info par Itinéraire Sud :

 

 

 

 

2 Réponses à “Mardi 1er juin : Assaut contre la flotille pour Gaza : Rassemblement à Angers”

  1. SIMON dit :

    A force d’impunité de la part de la communauté internationale, israël ne se cache même plus….
    Aujourd’hui, israël a obligé (A CONTRE COEUR) la communauté internationale a dénoncer un crime de guerre suplémentaire….
    ET DE SURCROIT, DANS LES EAUX INTERNATIONALES!!!!!!!!

  2. SIMON dit :

    Un ministre israélien promet la “Shoah” au peuple palestinien

    Publié le 29-02-2008

    Alors que l’armée israélienne se déchaîne contre la bande de Gaza, où elle a tué, entre autres, une demi-douzaine d’enfants au cours des dernières 24 heures, un responsable gouvernemental a promis vendredi, « une Shoah encore plus grande » au peuple palestinien.

    L’homme s’appelle Matan Vilnai, et il est vice-ministre de la « Défense ». C’est un militaire de carrière, qui a notamment fait partie de l’unité de tueurs qu’est le Sayeret Matkal, spécialisée dans l’assassinat (le Sayeret Matkal a participé au massacre de Sabra et Chatila), avant de commencer une carrière politique au Parti Travailliste, dont il est élu.

    « Plus les tirs de Qassam s’intensifieront et la portée des roquettes s’allongera, et plus forte sera la Shoah qui s’abattra sur eux, car nous utiliserons toute notre force pour nous défendre », a déclaré Vilnai à la radio.

    Ce n’est pas d’aujourd’hui que les dirigeants israéliens instrumentalisent le génocide nazi pour servir leur politique criminelle. Dans ce registre, toutes les obscénités ont déjà été proférées, qu’il s’agisse du « danger existentiel » que courrait le peuple israélien, ou de l’appétit génocidaire de quiconque s’oppose à leurs agissements. Et celui qui qualifie de nazie la politique israélienne se voit aussitôt lui-même traité de nazi. On sait aussi que les politiciens israéliens s’expriment volontiers de manière ordurière, n’hésitant pas à se traiter de « nazis » les uns les autres à la moindre occasion.

    Vilnai, lui, a innové. Au risque de gêner les hypocrites qui, en France notamment, ont imposé l’emploi du terme « Shoah », en lieu et place du terme génocide, afin d’interdire toute velléité de comparaison entre les souffrances du peuple juif et celles d’autres peuples.

Laisser un commentaire