Mines d’uranium : France et Niger même combat

Ou pour etre plus juste : Mines du Niger = 139 fois ce que vous avez vu ce soir concernant les mines françaises d’uranium.

mines uranium niger radioactivite photo criirad
(photos criirad 2003 au Niger)

Ce soir, dans la guerre de la communication, on a enfin entendu les petits poucets ! Merci France 3, pour cette émission Pièce à conviction qui révèle au grand public français ce que des petits poucets d’associations, parlementaires, et meme ministres … essaient de crier plus ou moins fort avec leurs moyens et leurs convictions.

Uranium : le scandale de la France contaminée France 3 Pièces à conviction le 11 février 2009

Maintenant que vous avez vu et compris ce qui s’est passé en France, sachez que les mines françaises ce n’est rien par rapport aux besoins et aux  ambitions multi nationales d’AREVA. Areva est le 2eme producteur d’uranium au niveau mondial. La majorité de sa production provient du Niger où le groupe est installé depuis 40 ans.  Et oui notre electricité quotidienne provient pour la plus grande partie des ressources du sous sol du pays le plus pauvre du monde (avant dernier pays cette année après une grande gymnastique du gouvernement nigérien pour prouver qu’ils faisaient du bon boulot et menaient le pays sur la voie du développement).

Niger compteur radioactivitéAu Niger , un des petits poucets s’appelle Al Moustapha Alacen, président de l’ONG Agherin’man (bouclier de l’âme). Vous le voyez lui aussi avec son petit compteur, il réclame comme en France une étude par une société indépendante. Le Criirad et l’association Sherpa ont constitué des dossiers édifiants : à lire ici

et d’autres petits poucets s’appellent Issouf Ag Maha, Aghali Mahyia, Tchinaghen …
voir le dossier constitué par l’association Tchinaghen www.tchinaghen.org

L’actualité au Niger s’accélère : AREVA est toute fière d’annoncer la signature du contrat du siècle et la réalisation d’un des plus grand projets minier du 21ème siècle sur le site d’Imouraren. Voici un document qui a été retiré du site de la chambre de commerce et d’industrie du Niger et qui s’appelait « bulletin n00 du projet Imourarem »
Mines d'uranium : France et Niger même combat dans Environnement doc Présentation du projet Imouraren sur le site de la chambre de commerce et d’industrie du niger

On peut y lire entre autre : « Imouraren : Le plus grand projet industriel jamais proposé au Niger dans le secteur minier avec des engins les plus modernes au monde.
Exploitation en mine à ciel ouvert où il est prévu 3,5 milliards de tonnes de matériaux à extraire dont environ 240 millions de tonnes de minerai. Traitement dynamique : concassage, broyage, attaque chimique, extraction, précipitation, séchage et calcination ; procédé utilisé par Somaïr et Cominak. Mais aussi lixiviation en tas : absence d’étape de broyage, mise en solution de l’uranium en arrosant des tas de minerai avec de l’acide. «  
Maintenant que vous savez pour la France, lisez entre les lignes de ce superbe projet de développement durable. Adhérez à la criirad, à Sortir du Nucléraire, à Tchinaghen, soutenez l’association Agherin’man, réclamez de sortir du nucléaire en France et dans le monde, et de réparer ce qui peut l’etre ou du moins isoler les lieux contaminés et dédommager les populations concernées.

Laisser un commentaire